Menu
S'identifier

En Italie, le gouvernement donne un coup de pouce aux transporteurs qui embauchent

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 13.12.2018 | Dernière Mise à jour : 19.12.2018

Pour combattre la crise de la vocation, le gouvernement italien a donc décidé d’intervenir au niveau des frais d’obtention du permis de conduire et de l’attestation de capacité professionnelle à hauteur de 50 %.

Crédit photo Adobe Stock

Pour lutter contre la pénurie de conducteurs routiers qui frappe également l'Italie, le gouvernement vient de décider de donner un coup de pouce aux entreprises de transport qui embauchent un chauffeur en CDI. 

Le constat est cruel : durant les dix prochaines années, il manquera 20 000 chauffeurs routiers. Pour combattre la crise de la vocation, le gouvernement italien a donc décidé d’intervenir au niveau des frais d’obtention du permis de conduire et de l’attestation de capacité professionnelle à hauteur de 50 %. Cette mesure insérée dans le projet de budget 2019 a déjà été approuvée par la commission parlementaire du contrôle budgétaire. Elle entrera en vigueur à partir du 1er janvier prochain.

Dans les détails, cette mesure concerne les moins de 35 ans. La participation aux frais sera prise en charge par les entreprises dans le cadre d’un recrutement à durée indéterminée. Elles pourront déduire les sommes à hauteur de 3 000  de leurs déclarations d’impôts durant les deux prochaines années.

Un métier qui n'est plus attractif

Une mesure importante mais probablement insuffisante selon les associations de secteur, pour endiguer le manque "chronique", disent-elles, de main-d’œuvre. "Malheureusement, le métier de chauffeur routier n’est plus séduisant, nous faisons face à une véritable crise de la vocation, les conditions de travail, la qualité de vie des chauffeurs qui travaillent les jours fériés et dorment la nuit dans les parkings des autoroutes effraient les jeunes", estime Amedeo Genedani, président d’Unatras, l’union italienne des transporteurs italiens.

Pour aider la catégorie en difficultés, le gouvernement a également créé un fonds annuel de 50 M€ pour 2019 et 2020 afin d’aider les entreprises pour l’achat de nouveaux véhicules

Auteur

  • Ariel F. Dumont

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format