Menu
S'identifier

En 2020, le trafic des poids lourds s’est maintenu en Allemagne

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 24.02.2021 | Dernière Mise à jour : 24.02.2021

La forte proportion des camions immatriculés à l’étranger est notamment due à la situation géographique de la République fédérale au cœur du continent, d’où l’importance du trafic de transit. 

Crédit photo DR

Malgré la crise sanitaire, le transport routier de marchandises allemand est resté stable en 2020. En effet, l'Office fédéral des transports de marchandises, BAG.ne recence qu'une baisse de 1,3 % de baisse par rapport à 2019. Une diminution qui a été plus marquée pour les camions immatriculés à l'étranger (- 2,1 %).

Malgré la crise sanitaire, le trafic des poids lourds n’a que très légèrement reculé en Allemagne l’an passé, selon les estimations de l’Office fédéral des transports de marchandises, BAG. L’office, qui recense les kilomètres effectués par les camions à l’aide des données transmises par les bornes du péage routier et autoroutier en vigueur dans le pays, a comptabilisé l’an passé 40,263 milliards (Mds) de kilomètres pour les camions, soit un léger recul de - 1,3 % par rapport à 2019. 

L’économie allemande, après un fort recul au premier trimestre, avait connu une forte poussée au troisième et au quatrième trimestres, ce qui explique cette relative stabilité malgré la crise sanitaire. En décembre, le trafic des poids lourds a ainsi connu une progression de + 4,4 % par rapport à novembre 2020 et de + 6,4 % par rapport à décembre 2019, en corrélation avec les performances économiques du pays."Le trafic des camions est en corrélation étroite avec l’indice de la production industrielle et peut ainsi servir d’indicateur précoce des évolutions de la croissance", souligne le BAG dans son rapport mensuel de décembre. 

Un axe stratégique

59,8 % des trajets sont attribués à des véhicules immatriculés en Allemagne contre 59,5 % un an plus tôt. La forte proportion des camions immatriculés à l’étranger est due tant au poids de l’industrie et de l’économie allemande au sein de l’Europe ainsi qu’à la situation géographique de la République fédérale au cœur du continent, d’où l’importance du trafic de transit.

Les camions étrangers (- 2,1 %) ont connu un recul plus important que celui des poids-lourds immatriculés en Allemagne (- 0,9 %). Parmi les véhicules étrangers, 16,3 % étaient immatriculés en Pologne, qui reste en tête du classement des transporteurs étrangers actifs en Allemagne. La République tchèque avec 3,3 % est loin derrière, en troisième position, suivie par la Roumanie (3,1 % du total) et la Lituanie (2,8 %). Les transporteurs lituaniens (+ 4,7 %) et croates (+ 7,3 %) ont toutefois connu les plus fortes progressions sur le marché allemand. 

En termes de classement des routes, le recul est plus marqué pour les routes nationales (- 3 %) que pour les autoroutes (- 0,9 %). Le poids du transport routier dans les transports outre-Rhin est en hausse constante, passé de 24,4 Mds de km en 2009 à 40,8 Mds en 2019.

Auteur

  • Nathalie Versieux,

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format