Menu
S'identifier

Émissions des diesels : des logiciels de trucage des moteurs fleurissent sur la toile

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 13.03.2017

Une proposition de résolution européenne demande l’interdiction de tout dispositif "AdBlue Emulator ".

Crédit photo DR

Des boîtiers électroniques pirates destinés à modifier les émissions d’oxydes d’azote des camions diesel sont en vente sur Internet depuis l’application d’Euro 5. Une proposition de résolution européenne concernant les normes régissant l’industrie automobile a été rédigée le 13 janvier.

Pour contenir les émissions d’oxydes d’azote des moteurs diesel de camions dans les limites d’Euro 6, tous les constructeurs utilisent une injection d’AdBlue dans les gaz d’échappement (procédé SCR). Le dispositif qui en contrôle le bon fonctionnement peut être neutralisé par des logiciels pirates en vente sur Internet. Ce qui évite de remplir le réservoir d’AdBlue… (...)

La tricherie consiste à fournir une fausse information permanente à l’unité centrale de gestion : "tout va bien côté réduction catalytique" alors que le réservoir d’AdBlue est vide.

Les boîtiers électroniques pirates baptisés "émulateurs d’AdBlue" sont proposés sur Internet depuis l’application d’Euro 5 à des prix dérisoires (quelques dizaines d’euros) avec parfois un certificat de qualité décerné… en Chine ! Certains professionnels proposent la pose de boîtiers pirates de façon plus ambiguë, avec une activation temporaire pour arriver jusqu’à un point de ravitaillement en AdBlue.

Position des constructeurs

Les réseaux après-vente ont constaté des cas d’utilisation d’émulateur d’AdBlue sur des véhicules provenant notamment de pays de l’Est. Ils les ont alors éliminés. Mais dans le cas d’un système avec interrupteur, la détection est-elle possible ? Oui, car le dispositif d’injection d’AdBlue supporte mal l’inactivité prolongée alors que le moteur fonctionne, ce qui entraînera des coûts élevés lors d’une remise en état d’origine.

Daf et Scania ont adressé à leur réseau une circulaire précisant les conséquences légales de toute reprogrammation du moteur et des dispositifs de dépollution : perte de la garantie constructeur, perte du droit de circulation (non-conformité à l’homologation d’origine) et, par conséquent, perte de l’assurance.

Interdiction demandée

En 2012 l’ACEA, regroupant les constructeurs européens, avait déjà attiré l’attention de la Commission européenne et des États membres sur le risque de tricherie. Par une note du 27 février 2017, elle demande aux mêmes instances l’interdiction de la promotion et de la commercialisation des dispositifs neutralisant les systèmes de sécurité et la mise en place sur les axes routiers de contrôles aléatoires par les forces de police. Ainsi qu’un barème d’amendes dissuasif…

Dans un rapport d’information présenté à l’Assemblée nationale en octobre 2016 par les députées Sophie Rohfritsch et Delphine Batho, il est fait état de l’utilisation de dispositifs "AdBlue Emulator" permettant aux moteurs Euro 5 et Euro 6 de fonctionner sans injection d’AdBlue, donc avec de fortes émissions d’oxydes d’azote.

Le 13 janvier 2017, une proposition de résolution européenne concernant les normes régissant l’industrie automobile, et notamment leur contrôle, a été rédigée avec, entre autres, une demande explicite d’interdire tout dispositif d’invalidation et de rendre obligatoire l’homologation des logiciels.     

Auteur

  • Étienne Cadet

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format