Menu
S'identifier

Après le Covid-19, la crise du Brexit se profile

L'Officiel des Transporteurs | Economie et entreprises | publié le : 12.06.2020 | Dernière Mise à jour : 12.06.2020

Les négociations sur le Brexit restent au point mort.

Crédit photo needpix

Les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne n’ont pas cessé pendant la crise sanitaire, mais les récentes déclarations des parties prenantes laissent penser qu’elles ont tourné au vinaigre. Les transporteurs qui traversent la Manche restent dans l’impasse.

"Je suis extrêmement pessimiste. Je pense que le gouvernement du Royaume-Uni ne souhaite pas d’accord", a affirmé Philippe Lamberts, député européen (Verts/ALE, BE), membre du groupe de coordination UE - Royaume-Uni, lors du point presse du Bureau en France du Parlement européen sur le Brexit, le 11 juin dernier. De son côté, Nathalie Loiseau, la députée française (Renew Europe), a regretté que "pour la traversée de la Manche, des logiciels communs de contrôles douaniers et sanitaires doivent être créés. Mais pour le moment, on ne voit rien venir alors que cela est nécessaire pour la confiance dans les négociations". À l'issue du quatrième et dernier round de négociations du 2 au 5 juin, Michel Barnier, le négociateur en chef du Brexit pour l’Union européenne, a déclaré : "Nous ne pouvons que constater qu'il n'y a pas eu de progrès substantiels depuis le début de ces négociations et nous ne pouvons pas continuer ainsi indéfiniment".

Côté britannique, le président du groupe de coordination du Parlement sur le Royaume-Uni, David McAllister (PPE, DE), a souligné vendredi 5 juin après une réunion avec Michel Barnier que : "Aucun progrès significatif n'a été réalisé cette semaine dans les négociations UE-Royaume-Uni. Les deux parties se sont mises d'accord sur la déclaration politique sur les relations futures. Le Royaume-Uni devrait de toute urgence préciser s'il respecte les engagements pris dans la déclaration politique".

Vers des formalités douanières accrues lors de la traversée ?

Passées les déclarations politiques, il reste que sur le terrain, les transporteurs doivent se mettre en position de gérer les complications douanières qui se profilent faute de "no deal". "Quoi qu’il en soit, nous essayons de répondre aux réalités pratiques de nos adhérents. Nous mettons tout en œuvre pour que les marchandises circulent. Nous essayons d’apporter une réponse opérationnelle à une situation politique que nous ne maîtrisons pas", rassure France Beury, déléguée aux affaires européennes & internationales de TLF Overseas, qui prévient néanmoins que "avec ou sans accord, les formalités douanières devront être accomplies pour traverser la Manche".

À notre question sur les modalités pratiques à venir, au regard de la tournure du Brexit pour les entreprises, Nathalie Loiseau nous a répondu que "la France a préparé les PME au no deal. L’Etat fera tout pour accompagner les entreprises, notamment les plus petites qui jusqu’ici n’avaient pas l’habitude de commercer avec les pays tiers". Elle a également fait part de sa crainte que les Britanniques ne se servent de la crise du Covid "pour cacher le chaos d’un Brexit sans accord".

Plus de ressources pour gérer un "hard" Brexit

Les deux députés du groupe de coordination entre l’UE et le Royaume-Uni ont convenu qu’il faudrait prévoir des ressources supplémentaires pour la gestion du Brexit dans le prochain budget et dans le plan de relance de l’UE, notamment pour accompagner les régions les plus impactées. Rappelons qu’en l’état, aucune porte n’a été entrouverte sur les quatre "points de blocage sérieux" que sont la pêche, les règles de fair-play économiques et commerciales (level playing field), la coopération policière et judiciaire en matière pénale et le cadre de gouvernance du partenariat entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. Toujours est-il que faute d’accord d’ici au 30 juin, la crise du Brexit risque de se traduire par des "coups" ou des "coûts" supplémentaires pour les entreprises déjà fragilisées par la crise du Covid-19.

Thème(s) associé(s)

Fiscalité/Douane

Auteur

  • Samorya Wilson

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format