Menu
S'identifier

Distribution alimentaire : Kroger va tester la livraison par véhicule autonome

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 10.07.2018 | Dernière Mise à jour : 16.07.2018

D’une largeur inférieure de moitié à une berline traditionnelle, la navette peut se mouvoir de manière autonome et électrique jusqu’à 40 km/h, ce qui la distingue des petits robots de distribution beaucoup plus lents.

Crédit photo Kroger

Pour ne pas se laisser distancer par Amazon, le spécialiste de la distribution alimentaire Kroger va tester la livraison par véhicule dès cet autonome dans l’un des 2 800 magasins que possède la chaîne de distribution alimentaire aux États-Unis.

Plus besoin de chauffeur pour distribuer ses produits. C’est ce que va tester la chaîne de distribution américaine Kroger en signant un partenariat avec Nuro, une start-up qui développe des navettes de livraison autonome. Il s’agit d’une petite voiturette en forme de boîte à lunch arrondie, pouvant convoyer un nombre restreint de colis. Ce caddie roulant dispose de radars, lidars et caméras propres aux véhicules autonomes et peut être supervisé à distance par un opérateur. Un premier test devrait démarrer cet automne dans l’un des 2 800 magasins que possède la chaîne de distribution alimentaire aux États-Unis. Les deux partenaires se chargent d’obtenir le permis adéquat.

Les retailers comme Kroger sont forcés d’innover, face à la concurrence redoutable d’Amazon, qui s’est immiscé sur le marché avec le rachat de Whole Foods Market l’an passé, pour près de 14 milliards de dollars. Kroger expérimente ainsi différents moyens pour réduire le coût de ses livraisons, en automatisant les étapes de picking et d’emballage. Le mois dernier, l’entreprise a aussi conclu un accord avec l'épicier en ligne britannique Ocado, pour construire des entrepôts hautement automatisés. Kroger entend maintenant délivrer ses produits "anything, anytime and anywhere", selon les termes de son Pdg, Rodney McMullen.

Jusqu’à 40 km/h

Pour se faire livrer par ce caddie autonome, les clients auront la possibilité de passer leur commande sur le site de Kroger ou via une application, puis suivre la livraison en temps réel. Un code secret leur permettra d’accéder à leur colis, qui ne devra pas être constitué d’objets trop encombrants (type pack d’eau ou papier toilette), au risque d’occuper tout l’emplacement du véhicule.

Dans un premier temps, un livreur devrait être présent à bord, ou probablement à côté, pour contrôler les opérations. Le premier modèle dévoilé pour le moment par Nuro en janvier dernier – le R1 – ne possède en effet pas de poste de pilotage. D’une largeur inférieure de moitié à une berline traditionnelle, la navette peut se mouvoir de manière autonome et électrique jusqu’à 40 km/h, ce qui la distingue des petits robots de distribution beaucoup plus lents. Créée en 2016 par des anciens de Google, spécialistes en véhicules autonomes, Nuro a levé 92 millions de dollars de fonds américain et chinois.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format