Menu
S'identifier

Dispositif de "bonus-malus" : les organisations professionnelles maintiennent la pression

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 16.09.2022 | Dernière Mise à jour : 16.09.2022

Le 26 septembre, l’audience relative au recours déposé au Conseil d’Etat par 9 organisations professionnelles contre le dispositif de "bonus-malus" se tiendra.

Crédit photo DR

L’audience relative au recours déposé par 9 organisations professionnelles, au Conseil d’Etat contre le dispositif du "bonus-malus" doit se tenir dans dix jours. En guise de première-partie, les organisations du transport routier réaffirment leur crainte de voir un texte "discriminant", "contre-productif" et "incohérent" appliqué.

Le 26 septembre, l’audience relative au recours déposé au Conseil d’Etat par 9 organisations professionnelles contre le dispositif de "bonus-malus" se tiendra. Elles "dénoncent un dispositif contre-productif pour l’emploi et discriminant pour le secteur transport et logistique déjà en tension en matière de recrutement. Alors même que les entreprises font face actuellement à un contexte de grande incertitude économique, elles réclament son abrogation pure et simple", indiquent la FNTR, l’OTRE et l’Union TLF dans un communiqué de presse commun.

Un dispositif "opaque"

Rétrospectivement, le gouvernement avait instauré, par le biais du décret du 26 juillet 2019, un dispositif de modulation de la contribution, patronale dite "bonus-malus", afin de pénaliser le recours aux "contrats courts". "Mais le décret visait toutes les ruptures de contrats de travail donnant lieu à une inscription à Pôle Emploi, CDI inclus, par le biais d’un dispositif opaque et discriminant", rappellent les trois organisations. A l’époque, 10 organisations professionnelles avaient déposé un premier recours au Conseil d’Etat pour l’annulation de ce décret. Ce qui fut fait par un arrêt du 25 novembre 2020.

Quelques mois plus tard, le décret n°2021-346 du 30 mars 2021 "corrigé sur la forme sans changement de fond" remettait le dispositif au goût du jour. Les organisations sont donc remontées au créneau et ont déposé un second recours dont l’audience se déroulera dans dix jours.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format