Menu
S'identifier

Deux nouveaux amendements pour lutter contre les angles morts des camions

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 11.04.2019 | Dernière Mise à jour : 11.04.2019

Le premier amendement veut rendre obligatoire la mise en place d’autocollant sur les poids lourds pour indiquer les angles morts aux usagers.

Crédit photo DR

Les députés veulent porter deux nouveaux amendements destinés à la loi mobilité pour obliger les poids-lourds opérant en ville de se doter de protection et d’alerte pour les angles morts. A Londres, ces dispositifs deviendront obligatoires en 2020.

Mardi 9 avril, des députés ont installé une bicyclette blanche devant le palais Bourbon pour saluer la mémoire d'Armelle Cizeron, collaboratrice parlementaire décédée il y a un an lors d’une collision avec un camion. À cette occasion, les parlementaires ont indiqué que deux nouveaux amendements, portés par 177 députés, seront déposés à la loi mobilité pour assurer une plus grande protection aux cyclistes et aux piétons en ville. Cette proposition de loi fait également échos aux derniers chiffres annoncés par la sécurité routière, qui a indiqué le décès de 18 cyclistes en février 2019, le chiffre le plus haut depuis 10 ans.

Autocollants pour visualiser les angles morts 

Le premier amendement veut rendre obligatoire la mise en place d’autocollant sur les poids lourds pour indiquer les angles morts aux usagers. Ces derniers pourront ainsi savoir s’ils sont visibles, ou non, du conducteur, et s’ils doivent se déplacer dans une zone plus sûre. "Les accidents les plus graves à vélo sont ceux qui se produisent avec des poids lourds précisément lorsque le cycliste se situe dans l’angle mort du véhicule", précise Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, au Parisien.

Les cyclistes n’ayant pas leur permis sont les plus vulnérables car ils n’ont pas forcément la notion d’angle mort. Un second amendement sera déposé pour "permettre aux maires, dans certains périmètres de la ville d’interdire les poids lourds supérieurs à 3,5 tonnes qui n’auraient pas un dispositif, qui est une sorte de radar, qui indique au chauffeur la présence d’un piéton ou d’un cycliste dans son angle mort", selon Erwan Balanant député du Modem du Finistère et cosignataire des deux amendements. Précisons que, sans aller jusqu’au radar, il est d’ores et déjà possible de rajouter des antéviseurs ainsi que des rétroviseurs d’accostage pour la vision côté passager.

Lutter contre le Blind spot

En Angleterre, la ville de Londres, saisit du même problème de sécurité avec les usagers vulnérables, a décidé de mettre en place une véritable politique pour lutter contre les "blind spot". Ainsi l’autorité de régulation Transport for London (TfL) mettra en place, à partir du 26 octobre 2020, son programme Direct Vision Standard pour les camions de plus de 12 tonnes. Ceux qui ne disposent d’aucun dispositif de vision renforcée seront bannis, tandis que ceux qui n’en disposent que de deux étoiles (sur un classement de 0 à 5 étoiles selon le degré de visibilité), seront tolérés jusqu’en 2024. "De nombreux appels d’offres font désormais référence à ces futurs standards", rapporte Bertrand Liversain, responsable produit de la gamme longue distance chez Renault Trucks.

Le constructeur a ainsi présenté, lors du dernier salon Pollutec, un véhicule concept Renault Trucks C dit "à sécurité renforcée". Il comprend ainsi des équipements qui seront proposés sur les camions anglais, comme la détection des usagers vulnérables grâce à des capteurs de présence côté passager, ou un haut-parleur extérieur pour prévenir les usagers lorsque le véhicule s’apprête à manœuvrer. La vision directe est améliorée par une vitre de porte supplémentaire côté passager, ainsi qu’un rabaissement éventuel de la cabine. La vision indirecte est pour sa part assurée grâce à 4 caméras de surveillance placées autour du véhicule.

Thème(s) associé(s)

Véhicules/matériels de transport

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format