Menu
S'identifier

Déménagement : des coûts de revient à la hausse

Actualités | publié le : 10.09.2021 | Dernière Mise à jour : 10.09.2021

L’étude a été conduite en 2019 auprès d’un échantillon de 59 entreprises spécialisées et à l’aune des conditions économiques de 2021.

Crédit photo DR

Premier poste dans les coûts de revient des opérations de déménagement, le poids des salaires et charges augmente encore. Les coûts kilométriques des plus gros porteurs progressent aussi sensiblement. Tels sont les principaux enseignements de la version 2021 de l’étude du Comité national routier (CNR) sur les coûts du déménagement.

Le Comité national routier (CNR) vient d’actualiser les coûts de référence du déménagement de particuliers et du transfert d’entreprises sur la base de l’étude conduite en 2019 auprès d’un échantillon de 59 entreprises spécialisées et à l’aune des conditions économiques de 2021.

Dans le document qui vient de paraître*, les coûts salariaux tiennent compte des minima de rémunération applicables à partir du 1er juin 2021 (accord social du 12 février 2021). Quant aux autres postes, ils sont actualisés par des indices pertinents à fin juin 2021 – "sans pour autant constituer un outil de mesure des effets de la crise sanitaire sur chaque entreprise", est-il précisé.

Un déménagement de particuliers plus coûteux

"Principal enseignement, note le CNR, le facteur social demeure le premier poste de coût." Celui-ci augmente de 0,9 % par rapport à 2019. Pour un temps de service quotidien identique (8,73 heures), le coût des salaires et charges passe de 164,30 € en 2019 à 165,80 € en 2021. Quant aux frais de déplacement rapportés à la journée, ils évoluent légèrement : de 15,90/€ à 16 €. Ce qui donne un coût de main-d’œuvre passant de 208,62 €/j (ou 23,90 €/h) en 2019 à 210,51 €/j (24,12 €/h) en 2021.

Les coûts kilométriques suivent le mouvement de croissance : carburant et entretien-réparations reviennent désormais à 0,449 €/km pour les véhicules utilitaires légers (VUL) de 40 à 50 m3 et 0,336 €/km pour ceux de 20 à 30 m3, contre respectivement 0,441 € et 0,333 € en 2019. Avec les péages, ces montants passent aujourd’hui à 0,547 €/km et 0,388 €/km. Les coûts kilométriques globaux ont ainsi davantage augmenté pour les porteurs 40 à 50 m3 (+ 1,6 %) que pour ceux de 20 à 30 m3 (+ 1 %).

Retrouvez l'intégralité de cet article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3079 du 3 septembre 2021.

Auteur

  • Véronique Vigne-Lepage

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format