Menu
S'identifier

Défaillances d’entreprises : l’été a rafraîchi le nombre de procédures

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 17.10.2019 | Dernière Mise à jour : 18.10.2019

Seules 38 des entreprises défaillantes se sont vu octroyer un passeport pour le redressement judiciaire.

Crédit photo DR

Selon les estimations d'Ellisphere, 235 procédures collectives d'exploitation du transport routier de marchandises sont à déplorer au 3e trimestre 2019. Soit 70 de moins que le précédent.

Si l’été a brillé par les périodes de canicule et par une surchauffe des exploitations du transport routier de marchandises en raison du manque de moyens roulants, les passages à la barre des tribunaux de commerce ont eu lieu dans une relative tiédeur. Ainsi, selon Ellisphere, on a dénombré un total de 235 procédures collectives (redressement judiciaire + liquidation judiciaire) au 3e trimestre 2019 (et 4 ​​​​​ procédures de sauvegarde). Soit 70 de moins que lors du trimestre précédent et, surtout, relève le cabinet de conseil et de surveillance financière, 112 sur deux années glissantes (90 de moins par rapport à la même période en 2018).

Les juges ont eu la main lourde

Une nouvelle fois, les juges ont eu la main lourde puisque, sur le total, seules 38 des entreprises défaillantes se sont vu octroyer un passeport pour le redressement judiciaire. Sur les 235 entreprises sous le coup d’une procédure collective, 82 avaient entre 5 et 10 ​​​​​​​ans, 53 entre 3 et 5 ​​​​​​​ans et 43 entre 10 et 20 ​​​​​​​ans. Parmi ces mêmes entreprises, les TPE ont été les plus vulnérables (99) devant les artisans (71) et les entreprises entre 10 et 19 ​​​​​​​salariés (32).

Parmi les gros calibres touchés, on notera la liquidation judiciaire d’AltEad (44), en redressement judiciaire au printemps dernier, avant d’être racheté fin août à la barre du tribunal de commerce par le duo Capelle-Mediaco. À noter également la mise en liquidation judiciaire (avec cessation) du déménageur toulousain Rives Dicostanzo (17,5 M€ de CA) et de l’Yvelinois Marchal Technologies (29 M€) qui avait été repris par AltEad avant sa défaillance.

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format