Menu
S'identifier

Daimler et Volvo font un mariage de raison sur les piles à combustibles

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 22.04.2020 | Dernière Mise à jour : 23.04.2020

Ce rapprochement permettra aux constructeurs de garder la main sur la valeur de leurs futurs camions à hydrogène, face à la montée en puissance des équipementiers sur ce sujet.

Crédit photo DR

Les constructeurs de véhicules lourds Daimler et Volvo AB, tous deux détenus de façon majoritaire par le groupe chinois Geely, vont s’associer pour produite des piles à combustibles. Ils comptent lancer leurs camions à hydrogène à partir de 2025.

Les constructeurs Daimler Trucks et Volvo AB ont annoncé leur volonté de créer une co-entreprise destinée à produire et commercialiser des piles à combustible à grande échelle. Cette alliance "va diminuer les coûts de recherche et de développement pour les deux groupes et accélérer la mise sur le marché de piles à combustible" pour poids lourds et bus, précise Daimler dans un communiqué. Les deux groupes visent le lancement de camions hydrogène en série à partir de 2025. "Le contexte de contraction économique actuel a rendu cette coopération d'autant plus nécessaire", ajoute le groupe allemand, qui partage avec Volvo AB le même actionnaire majoritaire, le Chinois Geely.

Lourdes charges et longues distances

"Les piles à combustible, un domaine où le groupe Daimler a accumulé une forte expertise depuis deux décennies, constituent un élément de réponse au Green Deal porté par l’Union européenne. Elles permettront aux camions de supporter de lourdes charges et de longues distances", a déclaré Martin Daum, président du conseil d'administration de Daimler Truck. La coentreprise, valorisée 1,2 milliard d’euros (Md€), rassemblera les activités de Daimler sur cette technologie, le Suédois en rachetant 50 % pour près de 0,6 Md€. L’accord définitif de cette transaction devrait finalisé d'ici le troisième trimestre 2020 et reste soumis à l'accord des autorités de la concurrence.

Concurrence des équipementiers

Ce rapprochement permettra aux constructeurs de garder la main sur la valeur de leurs futurs camions à hydrogène, face à la montée en puissance des équipementiers sur ce sujet. Le groupe Bosch prévoit ainsi d’investir cette année plus de 500 millions d'euros dans l'électromobilité, et notamment dans les piles à combustibles qu’il compte commercialiser en 2022. Bosch va notamment équiper les futurs camions à pile à combustible du constructeur Nikola, dans lequel il a pris une participation. Le modèle, destiné au marché européen, est annoncé pour 2023, en collaboration avec Iveco.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format