Menu
S'identifier

Crise sanitaire : remobiliser les effectifs

Dossier | publié le : 27.07.2020 | Dernière Mise à jour : 27.07.2020

Dans ce contexte ombrageux et sous contrainte financière, les chefs d’entreprise ont un autre défi à relever : remobiliser les équipes après chômage partiel et/ou récompenser celles qui ont travaillé pendant le confinement.

Crédit photo Adobe Stock

Comment augmenter le pouvoir d’achat de ses équipes sans alourdir la fiscalité et l’imposition de l’entreprise ? En période de crise où les marges de manœuvre salariales sont limitées, plusieurs transporteurs innovent en proposant des services originaux à leurs personnels.

Si les transporteurs constatent une reprise depuis avril, ils sortent affaiblis par la crise sanitaire du Covid-19 et risquent de subir une tension sur leurs prix tant que l’équilibre offre-demande ne sera pas rétabli. Dans ce contexte ombrageux et sous contrainte financière, les chefs d’entreprise ont un autre défi à relever : remobiliser les équipes après chômage partiel et/ou récompenser celles qui ont travaillé pendant le confinement. Ceux qui ont développé des services et avantages hors salaires à l’attention de leurs personnels semblent en tirer bénéfices aujourd’hui.

Reprise à 95 % !

Tel est le cas de Pierre Transports, basé à Chemillé-en-Anjou, en Maine-et-Loire. Créée en 2008 avec un camion, l’entreprise déclare un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros et exploite 5 sites dédiés au transport et à la logistique avec une quarantaine de personnes. "Notre flotte de 70 cartes grises dont 30 moteurs est composée à 90 % d’ensembles tautliners avec hayon et/ou chariot embarqué et à 10 % d’ensembles frigorifiques, précise son dirigeant Pierre Cottenceau. Ce parc intervient auprès d’une grande diversité de clients dans l’industrie, la distribution et l’agroalimentaire sur toute la France, Corse incluse, et les pays européens limitrophes." Tant et si bien que Pierre Transports a retrouvé 95 % de son activité dès avril. "Cette reprise rapide est due à la mobilisation de nos personnels que nous avons équipés immédiatement en dispositifs de protection sanitaire."

Pour Pierre Cottenceau, cet engagement en temps de crise résulte d’une démarche volontaire en faveur de la qualité de vie de ses salariés structurée depuis 6 ans avec le concours de WiiSmile. "À l’époque et encore aujourd’hui, nous souhaitions nous différencier en offrant à nos salariés et à leurs familles des avantages sociaux de qualité et sur mesure." En lieu et place d’un comité d’entreprise, WiiSmile propose plusieurs options aux TPE et PME au moyen d’un budget consacré à des œuvres sociales (vacances, culture, loisirs, services à la personne) défini avec le chef d’entreprise.

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3025 du 15 juin 2020.

 

Auteur

  • Erick Demangeon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format