Menu
S'identifier

Coup de pouce : 15 000 € pour les transporteurs misant sur le gaz en Région Paca

Actualités | publié le : 09.10.2020 | Dernière Mise à jour : 09.10.2020

Provridis, pionnier dans la construction de stations multi-énergies dans le sud de la Frnace, se félicite de cet appel à projets et de l'engagement de la collectivité dans un dispositif incitatif.

Crédit photo DR

Le dispositif national de l’Ademe qui allouait une subvention de 10 000 € pour l’achat d’un véhicule au gaz a été étendu à la région Sud, et relevé à 15 000 €, grâce au coup de pouce de la Région Paca.

Pour stimuler l’achat de véhicules moins polluants, l’Ademe et GRDF ont présenté, le 30 septembre à Marseille aux côtés de la Région, l’appel à projets Mobigaz concernant à la fois le transport routier de marchandises, de voyageurs et les véhicules utilitaires. Un dispositif qui a déjà fait ses preuves en Auvergne-Rhône-Alpes et qui s’achèvera en 2023. Le montant des aides délivrées par la Région et Mobigaz (Ademe, GRDF), pouvant être cumulées, varie selon les énergies et les motorisations. Il peut atteindre 15 000 € (pour un PTAC supérieur à 7 tonnes). Véhicules neufs et d’occasion entrent dans le dispositif. "Pour l’achat d’un poids lourd au GNV, une entreprise peut obtenir 7 500 € d’aides régionales et bénéficier de 7 500 € supplémentaires de l’Ademe, ce qui représente entre 30 et 50 % du surcoût d’acquisition d’un véhicule au gaz", a expliqué le conseiller régional Philippe Maurizot.

Un engagement sur les volumes et la durée

Spécialisée dans la livraison en porteurs frigorifiques, la société vitrollaise Colis Route Express a investi dans sept porteurs au GNC en 2020. "Nous bénéficions d’un seul point d’alimentation pour le moteur et le groupe frigo avec une autonomie de seize heures, ce qui nous permet de livrer nos clients (Carrefour, etc.) en région. C’est vraiment idéal pour les livraisons en centre-ville", témoigne Philippe Roth, directeur de Colis Route Express.

Pour augmenter le nombre de stations-service au gaz en région, l’appel à projets prévoit une sécurisation contractuelle par un engagement sur les volumes et la durée de l’avitaillement. "Les transporteurs s’engagent avec l’exploitant de la station. C’est la première fois en France qu’une collectivité prend une telle initiative", se félicite Serge Lamoulie, directeur commercial de Proviridis.

> Lire la suite de l'article dans l'Officiel des transporteurs n° 3038 du 9 octobre 2020

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format