Menu
S'identifier

Coup d’accélérateur pour les robots livreurs

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 27.08.2019 | Dernière Mise à jour : 30.08.2019

Scout, le robot de livraison à six roues d'Amazon de la taille d’un gros colis, va commencer à livrer des colis à Irvine, une municipalité située au sud de la Californie

Crédit photo Amazon

Amazon annonce que son robot de livraison autonome va être déployé en Californie alors que le pionnier du secteur, Starship Technologies, vient de lever 40 millions de dollars pour desservir 100 campus universitaires américains d’ici deux ans. 

Scout, le robot de livraison à six roues d'Amazon de la taille d’un gros colis, va commencer à livrer des colis à Irvine, une municipalité située au sud de la Californie, aux Etats-Unis. C’est ce qu’a indiqué le géant du commerce numérique sur son blog le 6 août 2019.  

Dans un premier temps, seul "un petit nombre" de robots livreurs sera déployé, indique Amazon sans donner plus de précision. Les robots seront envoyés "au hasard" pour toutes les petites livraisons, et les clients ne seront pas prévenus à l’avance s’ils seront livrés par un robot ou de manière plus classique.

Eviter les levées de boucliers

Les robots Scout ont été développés par la startup Dispatch, rachetée par Amazon en 2017. Ils sont capables de circuler de manière autonome sur les trottoirs de la ville et seront accompagnés dans un premier temps par des "ambassadeurs Scout".

Ces derniers auront la tâche de contrôler le robot tout en favorisant son insertion dans la ville en répondant aux éventuelles interrogations des habitants. Le géant de Seattle tient à ce que les robots soient acceptés en ville, afin d’éviter des réactions d’agressions et autres levées de boucliers.

Le cap des 100 000 livraisons atteint

D’autres jeunes-pousses américains se sont positionnées sur le créneau du dernier kilomètre. Ainsi Starship Technologies a indiqué le 20 août 2019 avoir bouclé un tour de table de 40 millions de dollars (environ 36 millions d’euros) ce qui porte son financement total à 85 millions de dollars (76,5 millions d'euros).

Ce pionner des robots autonomes indique que ses engins ont effectué plus de 100 000 livraisons commerciales pour le compte de clients. "Il nous a donc fallu 4 ans pour arriver aux 10 000 premières livraisons. Et puis il nous a fallu 8 mois pour passer de 10 000 livraisons à 50 000 livraisons et maintenant, il nous a fallu moins de 4 mois pour atteindre 100 000. Nous sommes le premier constructeur de véhicules autonomes à le faire. Cela montre le genre d'inflexion que traverse notre société", souligne Lex Bayer, PDG de Starship Technologies.

Sortir de son pré-carré

La société indique vouloir couvrir 100 campus universitaires au cours des 2 prochaines années, en livrant des produits d’alimentation (produits d’épicerie et repas). Starship Technologies, dont Daimler est actionnaire, s’est focalisé sur des zones territoriales ciblées comme des campus universitaires, des campus d’entreprises ou des sites industriels qui jouissent d’un périmètre semi-fermé propice aux expérimentations.

Toutefois l’entreprise sait sortir de son pré-carré en  lançant ses robots en milieu urbain. Depuis 2017, des engins ont été testés dans une centaine de villes pour la livraison d’épicerie et de repas en partenariat avec les commerçants et restaurateurs locaux. Depuis un an, une centaines d’entre eux ont été déployés à Milton Keynes, une ville nouvelle au nord de Londres pour acheminer des colis aux habitants .

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format