Menu
S'identifier

Conjoncture : le transport routier a résisté en 2020

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 03.01.2022 | Dernière Mise à jour : 03.01.2022

Au 31 décembre 2020, le secteur des transports et de l’entreposage emploie plus de 1,4 million de salariés

Crédit photo DR

Malgré une activité qui s’est contractée, le transport routier de marchandises a continué de créer des emplois en 2020. Grâce aux aides de l’État, les défaillances ont été au plus bas depuis vingt ans, selon l’étude du Datalab, qui porte sur le bilan annuel des transports en 2020, publiée début décembre par le ministère de la Transition écologique.

Dans le contexte de la crise sanitaire et des confinements, le transport terrestre de marchandises, tous modes confondus, a enregistré un repli de 4,3 % en 2020, à 324,2 milliards de tonnes-kilomètres, après une hausse de 2,8 % en 2019. Voici, l'un des enseignements de l’étude du Datalab, qui porte sur le bilan annuel des transports en 2020, publiée début décembre par le ministère de la Transition écologique.

Concernant l’activité du transport routier par poids lourds, malgré un volume en baisse de 3,7 % par rapport à 2019, ce mode apparaît comme celui qui a le mieux résisté à la crise en 2020, avec 286,5 milliards de t-km (Md de t-km). Sa part modale, qui augmente sur les cinq dernières années, représente 88,4 % du transport terrestre de marchandises hors oléoducs en 2020 (après 87,9 % en 2019 et 85,6 % en 2015). En 2020, l’activité des poids lourds sous pavillon français représente un peu plus de la moitié du transport intérieur de fret, précise le Datalab.

Créations d’emploi dans le transport routier

Le transport ferroviaire de marchandises connaît de son côté une baisse plus marquée, de 7,8 % en 2020, à 31,1 Md de t-km. Le transport fluvial de marchandises, qui représente quelque 2 % de part modale, chute de 11,4 % en 2020, à 6,5 Md de t-km.

Au 31 décembre 2020, le secteur des transports et de l’entreposage emploie plus de 1,4 million de salariés, soit 7,6 % des salariés du secteur privé hors intérim. Sur un an, dans le contexte de récession économique liée à la crise sanitaire, l’effectif salarié du secteur, tous modes confondus, a diminué de 0,8 % (soit – 11 300 emplois sur un an). En revanche, le transport routier, plus gros employeur du secteur, a continué de créer des emplois à un rythme soutenu (+ 3,1 %).

Retrouvez l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3093 du 17 décembre 2021.

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format