Menu
S'identifier

Conjoncture : l’activité du transport routier recule au 3e trimestre 2018

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 23.01.2019 | Dernière Mise à jour : 23.01.2019

Si le transport national s’est replié de 2,2 %, le transport international, du moins sur la partie française des parcours, a augmenté de 2,9 % sur la période étudiée.

Crédit photo Adobe Stock

Le service statistique du Commissariat général au développement durable vient de publier les chiffres de l’activité du transport routier de marchandises pour le troisième trimestre 2018. Des chiffres qui témoignent de diminutions principalement pour les activités compte d’autrui et transport national.

Un troisième trimestre en demi-teinte. C’est ce que révèle la dernière note de conjoncture publiée par le service statistique du Commissariat général au développement durable sur l’activité du transport routier de marchandises.

Après une progression de 0,3 % au deuxième trimestre 2018, le nombre de tonnes-kilomètres réalisées en transport national, compte d’autrui et compte propre confondus, a perdu 2 % par rapport au trimestre précédent. C’est justement sur le segment compte d’autrui que la chute s’est montrée la plus brutale avec - 2,7 % contre - 1,6 % au trimestre précédent. À l’inverse, l’activité pour compte propre, qui représente près du quart de l’activité, a pris 0,3 %.

Recul du transport national

Si le transport national s’est replié de 2,2 %, le transport international, du moins sur la partie française des parcours, a augmenté de 2,9 % sur la période étudiée. Un repli est également constaté sur des distances de 150 km ou plus avec - 2,6 % après une hausse de 2,2 % au trimestre précédent. Enfin, captant 30 % de l’activité globale, le panel des distances inférieures à 150 km a fléchi 0,4 %.

Une baisse du kilométrage à vide

Au troisième trimestre 2018, 4,1 milliards de kilomètres ont été parcourus par les poids lourds tricolores. Un kilométrage qui a dégringolé de 3,5 % pour le compte d'autrui et de 2,3 % pour le compte propre. Au global, il a reculé de 3,1 %. Seule bonne nouvelle néanmoins, le kilométrage parcouru à vide s’est lui aussi contracté de… 4 %.

En termes de nature des marchandises transportées, c’est le transport de produits agricoles et agroalimentaires qui a le plus diminué avec - 0,6 point à 32,2 %, suivi par les matériaux de construction avec - 0,7 point à 19,9 %. Si les biens intermédiaires (sidérurgie, fonderie, chimie de base) se sont stabilisés à 3 %, les produits manufacturés ont pris 1,9 point à 29,2 %.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format