Menu
S'identifier

Conflit routier : le ministère recentre le débat sur le dumping social

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 25.09.2017

Les ordonnances "ne modifient pas leur temps de travail et leur rémunération reste gérée au niveau de la branche", a rappelé la Élisabeth Borne.

Crédit photo Sylvie Mugular

La mobilisation lancée par les syndicats du transport routier contre les ordonnances Macron n'a provoqué que peu de blocages. Le gouvernement reste "à l'écoute" mais recadre le débat en conviant organisations patronales et syndicales à échanger au ministère des Transports le 28 septembre sur le dumping social et la concurrence déloyale.

Pas question pour le gouvernement de laisser s'instaurer une pénurie de carburant. Outre un arrêté pris pour parer à toute éventualité, en autorisant des dérogations aux temps de repos et de conduite pour le transport d'hydrocarbures, les forces de l'ordre étaient mobilisées pour faire en sorte que l'appel à la grève reconductible lancé par FO et la CGT à compter du 25 septembre ne produise pas de blocages. Et effectivement, en milieu d'après-midi, la situation était qualifiée de "normale" par la ministre des Transports, Élisabeth Borne.

Une réunion au ministère le 28 septembre

Parallèlement à cette fermeté, la ministre se dit "à l'écoute" des inquiétudes des salariés du transport routier. Mais elle estime que les vrais enjeux portent sur le dumping social et la concurrence déloyale. "J'invite les organisations patronales et les organisations syndicales à échanger sur ces sujets le jeudi 28 septembre au ministère des Transports", a annoncé Élisabeth Borne sur BFM TV. Une réunion qui sera préparée la veille entre les partenaires sociaux et son cabinet.

Concernant l'impact des ordonnances Macron, la ministre a tenu une nouvelle fois à rassurer les salariés du transport routier. Les ordonnances "ne modifient pas leur temps de travail et leur rémunération reste gérée au niveau de la branche", a rappelé la Élisabeth Borne, en soulignant qu'elle avait également confirmé les engagements de l'État concernant le congé de fin d'activité.

Auteur

  • Anne Kerriou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format