Menu
S'identifier

Commission de transport : Ressources Logistiques Management va presque tripler sa superficie

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 27.05.2019 | Dernière Mise à jour : 27.05.2019

Olivier Le Chanjour est à la tête de RLM (95) depuis 2004. 

Crédit photo Antoine Dufeu

RLM (Ressources Logistiques Management), SAS spécialisée dans le transport, la logistique et le conseil, s’apprête à voir sa superficie passer de 3 000 m2 à 8 000 m2. 

Installée à Louvres, dans le Val-d'Oise, Ressources Logistiques Management (RLM) a été reprise par Olivier Le Chanjour au mois de juin 2004. Ce dernier a plus particulièrement en charge les fonctions administratives et commerciales ainsi que l’activité logistique. Son épouse, Virginie Le Chanjour, qui a rejoint l’entreprise en 2015, est DAF et gère le transport maritime, notamment entre l’Afrique et l’Europe. Il y a moins d’un mois, Benjamin Lauret est venu renforcer la direction. La société est en effet en pleine mutation.

À l’étroit dans les 3 000 m2 dont elle dispose à Louvres, RLM va ouvrir d’ici une semaine un nouvel entrepôt d’une superficie totale de 5 000 m2 à Mitry-Mory (Seine-et-Marne) afin de répondre aux demandes spécifiques de trois clients. La croissance attendue est conséquente, le chiffre d'affaires devant passer de 1,1 million en 2018 à 1,5 million cette année et 2 millions l’an prochain. En même temps, les effectifs passeront de 7 employés à une vingtaine de salariés, sachant que dès l’ouverture des nouvelles installations, douze personnes seront à pied d’œuvre. 

Un pari sur le B to C

Olivier Le Chanjour entend toutefois tenir fermement le gouvernail : "Nous voulons rester indépendants et ne pas nous retrouver à la solde d’un client. Nous cherchons continuellement à équilibrer nos différentes activités tout en cultivant nos savoir-faire entre marketing et logistique. Par nos activités de conseil, nous nous faisons force de proposition auprès de nos clients". Il est vrai que les époux Le Chanjour, mais également le dernier arrivant, peuvent faire valoir une grande expérience dans la logistique, dans de grandes entreprises (BIC par exemple).

Opérant à la fois dans le B to B et dans le B to C, RLM fait le pari de voir à l’avenir la vente de détail occuper une place centrale : "Nous pensons avec nombre de nos clients que le retail, passant par une mise à disposition de produits en petites quantités dans des showrooms et un approvisionnement de proximité, est amené à se développer", assure le président. 

"Barycentre entre fournisseurs et importateurs"

En tant que commissionnaire, RLM opère sur le continent africain, particulièrement avec la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie ou encore le Sénégal. Effets personnels, pièces mécaniques ou pompes à eau sont acheminés par conteneurs, via les ports du Havre, d’Anvers ou de Rotterdam, RLM développant ses parts de marché grâce au bouche à oreille auprès de la diaspora.

En matière de logistique, la palette des produits concernés est vaste : électroménager, ménager, hygiène et beauté, isolants, sanitaires, CD, linge de maison, chaussures, lunettes, bagages et maroquinerie… RLM aime se définir comme le barycentre entre fournisseurs et importateurs d’une part et entre sièges parisiens et distributeurs hexagonaux d’autre part. Grâce à l’expérience de ses dirigeants et à la réactivité de son équipe, RLM est en outre capable de trouver des solutions se stockage astucieuses tout en assurant une traçabilité de chaque instant. 

Auteur

  • Antoine Dufeu

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format