Menu
S'identifier

Colère et inquiétude des transporteurs allemands face aux mesures sanitaires

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 01.03.2021 | Dernière Mise à jour : 01.03.2021

232313414

Contrairement au premier confinement au printemps 2020, qui avait exempté les conducteurs de poids-lourds des contraintes sanitaires pour assurer le flux des approvisionnements, le confinement du printemps 2021 frapperait de plein fouet la branche.

Crédit photo Armin Weigel DPA

Jusque-là, les transporteurs allemands cherchaient à attirer l’attention des autorités sur la détérioration de leurs conditions de travail par le biais de négociations directes. Assurant "ne pas avoir été entendue", la fédération de la branche, BGL, a opté fin février pour une lettre ouverte à la chancelière Angela Merkel,

Longtemps les transporteurs allemands ont cherché à attirer l’attention des autorités sur la détérioration de leurs conditions  de travail du fait des mesures sanitaires, par le biais de négociations directes. Assurant "ne pas avoir été entendue", la fédération de la branche, BGL, a opté fin février pour une lettre ouverte à la chancelière Angela Merkel, intitulée, "s’il vous plait, sauver l’approvisionnement, mettez fin au chaos aux frontières !"

Des détours de quelques 200 km

La teneur du message ? Contrairement au premier confinement au printemps 2020, qui avait exempté les conducteurs de poids-lourds des contraintes sanitaires pour assurer le flux des approvisionnements, le confinement du printemps 2021 frapperait de plein fouet la branche. "Nous demandons à l’Etat fédéral et aux Länder de libérer les conducteurs des obligations de tests et de quarantaine", souligne la fédération, rappelant que certains poids-lourds sont obligés de se livrer à des détours de quelques 200 km pour éviter embouteillages ou mesures sanitaires à certaines frontières du pays.

"Nulle part en Allemagne, à l’exception du Brandebourg (la région qui entoure Berlin, ndlr), ne sont en vigueur les recommandations de la Commission européenne, pourtant appliquées par la plupart des pays voisins, qui prévoient que les conducteurs soient exemptés des obligations de tests et de quarantaine, souligne la lettre ouverte. Dans  certaines régions comme le Schleswig-Holstein (à la frontière avec le Danemark) et le Mecklenbourg (frontière avec le nord de la Pologne), les chauffeurs doivent sans exception se mettre en quarantaine lorsqu’ils reviennent de zones à forte incidence. C’est autant de personnel en moins pour garantir la sécurité de l’approvisionnement dans le pays. Les choses étaient de ce point de vue mieux organisées sous le premier confinement." 

D’interminables embouteillages

La fédération rappelle par ailleurs la situation dramatique aux frontières du pays, avec d’interminables embouteillages au sud du col du Brenner, en provenance d’Italie, ainsi qu’aux frontières avec la République tchèque. Les conducteurs ne peuvent franchir ces frontières vers l’Allemagne qu’avec un test négatif. Mais les capacités de test aux frontières sont insuffisantes, et les centres de dépistage ouverts à des horaires inadaptés.

La fédération rappelle par ailleurs que 23,2 % des conducteurs de poids-lourds employés en Allemagne sont de nationalité étrangère, et que 40 % des transports nécessaires à l’approvisionnement du pays sont réalisés par des transporteurs étrangers. Ces deux catégories de personnels sont soumises à l’obligation de se faire tester à la frontière, de retour des week-ends qu’ils passent en famille pour les premiers, à chaque entrée en Allemagne pour les seconds.

La fédération cite en exemple la situation à la frontière avec la Grande Bretagne, où les tests sont réalisés depuis la cabine, les résultats envoyés par portable 15 minutes plus tard, sans blocage à la frontière. "Il est pour nous incompréhensible que le gouvernement, à la différence du premier confinement, ne garantisse pas la libre circulation des marchandises", souligne Dirk Engelhardt, le président du BGL. 

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format