Menu
S'identifier

Le témoin de la semaine

Catelin SAS : "Les fluctuations du prix du gazole demeurent une énigme"

Indicateurs | publié le : 27.03.2019 | Dernière Mise à jour : 27.03.2019

Jean-Benoît Linay, président de Catelin SAS.

Crédit photo DR

Jean-Benoît Linay, président de Catelin SAS, ne s'explique pas que le tarif à la pompe ait augmenté depuis les années 2010-2011 alors que, dans le même temps, le prix du baril de pétrole a très significativement diminué. Même chose pour les taxes de stationnement, disproportionnées. En résumé, pour ce patron, difficile de survivre dans un contexte souvent hostile.

"Au premier trimestre, l’activité était satisfaisante et n’a pas été affectée par le mouvement des Gilets jaunes, du moins sur la partie sud et sud-est de l’Île-de-France que nous couvrons. L’an passé, sur la même période, elle avait notamment été pénalisée par les intempéries. Dans notre secteur, le reste de cette année semble se présenter sous de bons auspices, notamment grâce aux grands travaux en région parisienne. Pour autant, les fluctuations du prix du gazole demeurent une énigme. Comment expliquer que le tarif à la pompe ait augmenté depuis les années 2010-2011 alors que, dans le même temps, le prix du baril de pétrole a très significativement diminué ? Cela reste de l’ordre du mystère. Outre cette augmentation qui grève les comptes de résultat, il est déplorable de constater que plusieurs majors du BTP continuent de refuser une indexation des prix des transporteurs sur ceux pratiqués à la pompe.

Des taxes de stationnement disproportionnées

Les taxes de stationnement appliquées dans nos entreprises en Île-de-France constituent un autre motif d’interrogation. Elles sont disproportionnées et pénalisent fortement les PME de notre taille au plan économique. D’un point de vue fiscal, il faut en outre espérer que la suppression du CICE soit effectivement compensée. Enfin, les agglomérations de communes ne souhaitent plus accueillir des transporteurs sur leur territoire. Les nouvelles zones préfèrent voir s’installer des centres commerciaux plutôt qu’une entreprise de transport, pourtant créatrice d’emplois. Pour des PME comme la nôtre, trouver un terrain au sud de Paris va devenir un chemin de croix."
 

Repères

• Siège : Dammarie-les-Lys (77)

• CA 2018 : 3 M€

• Effectif : 17 dont 15 conducteurs

• Parc : 17 dont 10 porteurs et 10 ensembles semi

• Activités : benne, traction, transport d’engins

Auteur

  • Antoine Dufeu

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format