Menu
S'identifier

Cap vers le e-commerce : le Nordiste Blondel met la main sur Régis Martelet

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 28.10.2019 | Dernière Mise à jour : 28.10.2019

Grégoire Blondel vise les 300 M€ de chiffre d’affaires.

Crédit photo DR

Le groupe présidé par Grégoire Blondel vient de racheter Régis Martelet, entreprise dijonnaise présente dans la messagerie-express, le lot, la location de véhicules industriels avec conducteurs et la logistique, et qui a, depuis quelques années, investi le secteur du e-commerce. Blondel prend la taille XXL.

Le groupe de Saint-Quentin (02) présidé par Grégoire Blondel demeure plus que jamais le numéro 1 du transport routier de marchandises dans les Hauts-de-France. Blondel vient de procéder à une nouvelle acquisition, celle de Régis Martelet, à peine trois ans après s’être offert CITRA puis Grimonprez. Le dirigeant nordiste a pu compter sur l’apport de partenaires financiers comme Picardie Investissement, BPI France et de CM-CIC Investissement. Ironie de l’histoire : cette nouvelle opération de croissance externe intervient quelques mois à peine après que la planète TRM ait bruissé de la rumeur du rachat de… Blondel par un gros groupe français très en verve en matière d’acquisitions depuis plusieurs années.

Un volume d’affaires de 38 M€

En s’offrant Régis Martelet, Grégoire Blondel met la main sur un volume d’affaires de 38 M€ (250 salariés) et sur une flotte de 150 moteurs (300 cartes grises). Régis Martelet va lui permettre de prendre du muscle dans la messagerie-express en France et en Europe. Élue Transporteur de l’année en 1994, l’entreprise dijonnaise opère également dans le freight forwarding, la location de VI avec conducteurs, le lot complet et partiel et la logistique (du stockage à la préparation de commandes). Elle dispose également du statut de commissionnaire agréé en douane.

S’ouvrir au marché du e-commerce

Régis Martelet va en outre permettre au groupe Blondel de s’ouvrir au marché du e-commerce avec l’objectif d’offrir un service de livraison de proximité à tous ses clients dans le Nord. Grégoire Blondel compte faire rapidement fructifier cette activité, jusqu’à lui faire atteindre un volume d’affaires de 10 M€.

Autre avantage compétitif offert par cette opération : elle va permettre au groupe de l’Aisne de réduire ses temps de transport entre Lille et Marseille. Grégoire Blondel espère atteindre les 300 M€ à l’horizon 2023. Son chiffre d’affaires avoisine, pour l’heure, les 240 M€ (140 M€ par le transport et 100 M€ avec la logistique). Il était de 50 M€ en 2015…

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format