Menu
S'identifier

Camions autonomes : Waymo, filiale de Google, appuie sur le champignon

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 15.03.2018 | Dernière Mise à jour : 15.03.2018

Les camions Waymo, des Peterbilt de Classe 8 (la plus élevée), rouleront pour le compte de sa maison mère en livrant du fret depuis Atlanta, en Géorgie, jusqu’aux différents centres de données exploités par Google.

Crédit photo DR

Pour la première fois, Waymo, la filiale de Google spécialisée en véhicule autonome, reconnaît tester des camions sans conducteurs. Les premières livraisons vont démarrer entre Atlanta et les centres de données de Google.

En ce début mars, les annonces sur les camions autonomes tombent aussi dru que les giboulées. Après Uber et Starsky Robotics, Waymo, la filiale de Google spécialisée en véhicules autonomes, vient de dévoiler qu’elle allait à son tour commencer à effectuer des livraisons avec des camions autonomes.

Des Peterbilt de Classe 8

C’est la première fois que Waymo reconnaît travailler officiellement avec des camions, elle a surtout communiqué sur les voitures autonomes jusqu’à présent. Les camions Waymo, des Peterbilt de Classe 8 (la plus élevée), rouleront pour le compte de sa maison mère en livrant du fret depuis Atlanta, Géorgie, jusqu’aux différents centres de données exploités par Google. Atlanta est en effet l’un des principaux sites logistiques des États-Unis.

"Ce projet pilote, en partenariat avec l'équipe logistique de Google, nous permettra de développer davantage notre technologie et de l'intégrer dans les activités des expéditeurs et des transporteurs, avec leur réseau d'usines, de centres de distribution, de ports et de terminaux", indique Waymo dans un communiqué.

8 millions de kilomètres testés avec des voitures autonomes

Jusqu’à présent, l’entreprise a déjà effectué quelques tests de camions autonomes en Californie et en Arizona, une goutte d’eau par rapport à l’expérience accumulée avec des berlines : les voitures à conduite automatisée ont déjà accumulé plus de 8 millions de kilomètres au compteur (et 100 fois plus de manière virtuelle). "Les principes sont les mêmes, mais certaines opérations comme le freinage, les virages et les angles morts sont différents avec un camion entièrement chargé avec sa remorque", fait remarquer la société. Waymo précise que ses camions rouleront avec des chauffeurs à bord, aptes à reprendre le volant en cas d’incident.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format