Menu
S'identifier

Camions autonomes : Paccar noue un accord avec Aurora

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 19.02.2021 | Dernière Mise à jour : 19.02.2021

En se rapprochant d’Aurora, Paccar évite de se faire distancer par ses principaux concurrents.

Crédit photo Aurora

Le groupe Paccar a noué un accord stratégique mondial avec la start-up de conduite autonome Aurora pour commercialiser des camion autonomes sur le marché nord-américain.

Le groupe Paccar, maison mère des constructeur DAF, Kenworth et Peterbilt, vient de s’engager sur la voie de l’autonomie des véhicules en signant un accord stratégique mondial avec la start-up américaine Aurora. Cette dernière, fondée en 2017, fournira sa technologie de conduite autonome, y compris du matériel, des logiciels et des services opérationnels. L’accord porte sur le développement, le test et la commercialisation de camions autonomes Peterbilt et Kenworth destinés au marché nord-américain.

Efficacité et sécurité

Aurora a reçu le soutien d'Amazon, de Sequoia et de la branche d'investissement du géant de l'énergie Shell, évaluant sa valorisation actuelle à 10 milliards de dollars. L’entreprise a racheté en décembre 2020 la division véhicule autonome d’Uber. "Le but de cette collaboration est d'améliorer l'efficacité et la sécurité du transport de fret pour les clients de Paccar. Les camions Kenworth T680 et Peterbilt 579 utilisant l'Aurora Driver devraient être déployés en Amérique du Nord au cours des prochaines années", ont indiqué les partenaires. Plusieurs États du sud des États-Unis comme l’Arizona, la Floride ou la Californie se montrent en effet assez ouverts aux expérimentations sur les Interstates.

Compétition

En se rapprochant d’Aurora, Paccar évite de se faire distancer par ses principaux concurrents. En octobre dernier Traton, la division véhicules utilitaires de Volkswagen, a déjà conclu un partenariat avec la start-up TuSimple, spécialiste de la conduite automatisée, afin de faire rouler des camions sans conducteurs en Europe, avec un premier test prévu sur 300 km en Suède avec Scania.

Le même mois, le groupe Daimler a noué une alliance avec Waymo, la filiale d’Alphabet (maison mère de Google) afin de déployer des camions autonomes de niveau 4 (autonomie complète sur certains tronçons de route) en démarrant par des Freightliner Cascadia. Un an plus tôt, Daimler avait passé un partenariat avec un autre spécialiste, Torc Robotics. Dans des univers clos, le groupe Volvo teste également depuis deux ans un porteur sans cabine Vera dans des mines, tout comme son homologue suédois Scania avec l’AXL.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format