Menu
S'identifier

Brexit : pour TLF des solutions existent, même si l’issue reste encore floue !

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 15.03.2019 | Dernière Mise à jour : 15.03.2019

"L’ensemble des acteurs doit comprendre qu’il ne faudra pas arriver sur un port sans avoir accompli les opérations de douane en amont ", a prévenu Olivier Thouard, président de la commission Brexit de TLF Overseas.

Crédit photo Samorya Wilson

Pour le groupe de travail Brexit de TLF/TLF Overseas, "Task Force" et actions de formations restent la solution face à l’incertitude de la sortie du Royaume-Uni.

"Que la grande Bretagne sorte le 30 mars ou le 30 juin, c’est pareil pour nous. Nous aurons à mettre en œuvre les nouvelles procédures auxquelles nous nous sommes préparés", a déclaré Herbert de Saint Simon, président de TLF Overseas, lors de la conférence de presse organisée par le Groupe de travail Brexit de TLF/TLF Overseas le 14 mars dernier. Si les acteurs du transport et de la logistique ont présenté toutes leurs actions pour affronter l’hypothèse du "No deal", soit une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord, ils ont également exprimé leur inquiétude quant à l’issue des discussions au Parlement britannique. Ainsi, ils restent dans l’incertitude quant aux procédures de dédouanement que la Grande-Bretagne compte appliquer. Cependant, ils ont insisté sur le fait que les entreprises qui traversent la Manche ont tout intérêt à anticiper le passage de la douane. "L’ensemble des acteurs doit comprendre qu’il ne faudra pas arriver sur un port sans avoir accompli les opérations de douane en amont ", a prévenu Olivier Thouard, président de la commission Brexit de TLF Overseas.

Formation accélérée de futurs déclarants

Par ailleurs, le groupe de travail a indiqué que TLF avait demandé à l’Aftral de mettre en place une formation accélérée pour permettre aux entreprises du transport de pouvoir renforcer leur personnel dédié aux opérations de douane. D’ordinaire, la formation d’un déclarant nécessite au moins 420 heures, mais une formation accélérée de 200 heures a été instituée en vue de faire face au besoin de recrutement induit par les nouvelles procédures douanières à venir. "Chez Gefco, nous avons estimé que l’entrée en vigueur du Brexit entraînera une hausse de + 50 % des formalités à accomplir", a témoigné Olivier Thouard, également Customs & Tax Director chez Gefco. Il a signalé que l’entreprise était actuellement en train de recruter. Mme Anne Sandretto, déléguée générale de TLF Overseas, a indiqué qu’un plan de financement à destination des TPE/PME du transport a été établi en vue de les aider à financer la formation de futurs déclarants douane qui coûte environ 15 € de l’heure. Ces derniers devront se rapprocher de leurs fédérations pour accéder à cette aide.

Auteur

  • Samorya Wilson

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format