Menu
S'identifier

Auvergne-Rhône-Alpes : avec STEF, la logistique verte est au programme

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 25.04.2019 | Dernière Mise à jour : 29.04.2019

Le Mercedes Econic cryogénique est doté d’une cabine surbaissée à vision panoramique.

Crédit photo Jean Fotso

Très engagé dans l’expérimentation de véhicules "propres" dans le cadre de la logistique urbaine de la Métropole de Lyon, le groupe de transport frigorifique STEF a organisé une manifestation consacrée à la Green Logistics (logistique verte) sur son site de Saint-Genis-Laval, en Auvergne-Rhône-Alpes, Région où il emploie 2 700 salariés et exploite 30 sites de production.

Le groupe de transport frigorifique STEF a, de longue date, noué des relations proches avec la Métropole de Lyon pour l’expérimentation de véhicules "propres" dans le cadre de la logistique urbaine. Stef (CA de 3 Md€) a ainsi participé, fin mars, à une manifestation consacrée à la Green Logistics (logistique verte). Il a été associé aux travaux mis en œuvre par la Métropole pour la zone à faibles émissions (ZFE) en cours de constitution. Il s’est également investi dans les groupes de réflexion qui se sont penchés sur les enjeux de la livraison urbaine. Le groupe STEF a déployé ses moyens de transport propre sur son site de Saint-Genis-Laval, en Auvergne-Rhône-Alpes, Région où il emploie 2 700 salariés et exploite 30 sites de production.

"Veiller à l’intégration des camions en ville"

Dès 2013, STEF a mis en circulation dans la Région un parc de porteurs cryo­géniques, manière d’anticiper les restrictions urbaines à venir. Ces véhicules sont dotés d’une solution cryogénique de production de froid embarqué Air Liquide Blueeze. Ils sont "silencieux et sans émissions polluantes", et destinés aux livraisons de jour comme de nuit. La totalité de la flotte STEF (34 porteurs et semis) de livraison urbaine sur le bassin lyonnais est équipée de cette solution, selon la direction du groupe, qui rappelle qu’elle dispose également d’une flotte de 36 porteurs et semis cryogéniques à Chambéry.

Au-delà des enjeux en matière d’émissions polluantes et de nuisance sonore, le groupe assure "veiller à l’intégration des camions en ville". Il a ainsi mis en circulation, depuis septembre 2018, un porteur Econic de Mercedes, véhicule lui aussi cryogénique, présenté comme "une première mondiale" dans le transport des produits alimentaires. Ce porteur est notamment équipé d’une cabine surbaissée à vision panoramique et d’une porte arrière électrique.

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format