Menu
S'identifier

Autoroute ferroviaire : un premier train de fret entre Sète et Valenton

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 22.11.2022 | Dernière Mise à jour : 22.11.2022

Entre le 17 et le 18 novembre, un premier train a circulé sur l’autoroute ferroviaire reliant Sète, dans l’Hérault, et Valenton, dans le Val-de-Marne.

Crédit photo Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

Un premier train de fret a circulé sur l'autoroute ferroviaire qui relie Sète à Valenton entre le 17 et 18 novembre. Un service qui commence avec une fréquence de trois allers-retours et devrait atteindre un rythme de croisière de six allers-retours par semaine dès janvier prochain.

Entre le 17 et le 18 novembre, un premier train a circulé sur l’autoroute ferroviaire reliant Sète, dans l’Hérault, et Valenton, dans le Val-de-Marne. Il s'intègre dans la Stratégie nationale pour le développement du fret ferroviaire, dont l’objectif est d’accélérer le report modal de la route au rail : "le transport de marchandises par le train consomme 6 fois moins d’énergie que par la route", a estimé Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, dans un communiqué de presse.

25 000 camions supprimés par an

Rétrospectivement, cette ligne avait fait l’objet d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) décroché en décembre 2021 par Rail Logistics Europe (groupe SNCF). D’un point de vue opérationnel, ce service proposera trois allers-retours jusqu’à la fin de l’année avant de passer à six rotations hebdomadaires dès janvier 2023. "Lorsqu’il atteindra sa pleine capacité, ce service permettra de supprimer la circulation de plus de 25 000 camions des routes chaque année et d’éviter le rejet de plus de 25 000 tonnes de CO2 par an", rappelle le ministère.

S’adressant dans un premier temps aux chargeurs occitans, cette liaison pourrait également attirer des donneurs d’ordres espagnols du fait de sa proximité avec la frontière mais aussi turque, grâce aux installations portuaires de Sète et aux liaisons avec le port de Yalova. Enfin, ce service complète la liaison opérée par VIIA au départ de Sète vers Calais et Bettembourg.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format