Menu
S'identifier

Audi mise sur les camions au GNL pour verdir sa logistique

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 23.11.2020 | Dernière Mise à jour : 30.11.2020

Le site de production de Neckarsulm, site historique du groupe, vient de s’équiper de deux camions au GNL du concurrent Iveco, qui remplacent depuis début novembre des véhicules plus anciens à moteur diesel.

Crédit photo Audi

Audi met les bouchées doubles en matière de logistique durable en s'équipant de camions au GNL là où le constructeur ne peut recourir au rail. Ceux-ci permettent de réduire les émissions de CO2 de 20 % et les émissions d'oxydes d'azote de 85 %. Une solution GNL développée en partenariat avec le transporteur et planificateur de transports Alexander Graefe.       

Le constructeur automobile allemand Audi veut "verdir" sa logistique. La marque mise en partie - dans le cadre de son programme "zéro émission" qui vise la neutralité carbone sur tous les sites de production d’ici 2025 - sur le GNL, là où il ne peut recourir au rail. Le site de production de Neckarsulm, site historique du groupe, vient de s’équiper de deux camions au GNL du concurrent Iveco, qui remplacent depuis début novembre des véhicules plus anciens à moteur diesel. Les deux poids lourds permettront à Audi de réduire ses émissions de COde 20 % et oxydes d’azote de 85 %. "En termes de bilan climatique, la logistique est aussi importante que la production", souligne le constructeur. 

Des trains sur la plupart des sites

Depuis 2010, Audi mise pour une grande part de sa logistique sur les trains de la Deutsche Bahn. Leur usage a été étendu au fil des années à la plupart des sites de production du groupe. Mais le recours aux camions reste inévitable. En 2016, Audi s’est d’abord équipé de trois camions au gaz naturel comprimé et d’un camion électrique. "Mais sur les trajets plus longs, l’état actuel de l’infrastructure et de la technique complique le recours aux carburants alternatifs", déplore le constructeur. Les choses pourraient changer avec les deux Iveco au GNL qui assurent désormais, en partenariat avec le planificateur de transports Alexander Graefe, les livraisons en pièces détachées pour les modèles A6 et A7 de la marque. Un troisième camion du même type doit compléter la flotte d’ici à la fin de l’année. "On aura toujours besoin de camions dans la logistique, rappelle Alexander Graefe. Toute la question est de savoir dans quelle mesure cette logistique peut être durable".

Audi n’en est pas à son premier essai avec le gaz. Le constructeur teste notamment des camions au GNL sur son site de Bruxelles depuis 2018, avec succès. "Le GNL, s’il est produit à partir de biogaz, permet d’économiser 90 % des émissions de CO2", souligne de constructeur. 

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format