Menu
S'identifier

Approvisionnements de carburant : le gouvernement dévoile ses mesures aux transporteurs

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 10.10.2022 | Dernière Mise à jour : 10.10.2022

Pour le gouvernement, cette rencontre a également été l’occasion de dévoiler plusieurs mesures "dont les effets seront progressifs."

Crédit photo TotalEnergies

Les organisations professionnelles du transport routier ont été reçues le 7 octobre par le gouvernement pour faire le point sur la situation dans un contexte de perturbations des approvisionnements de carburants. A cette occasion, il a dévoilé plusieurs mesures.

Le 7 octobre, le ministère de la Transition énergétique et le ministère en charge des Transports ont reçu la FNTR, l’OTRE et l'Union TLF pour faire le point sur la situation du secteur dans un contexte de perturbations des approvisionnements des carburants. Une réunion qui a "d’abord permis de dresser un point de situation des difficultés de distribution de carburants à l’échelle du territoire national, accentuées par les mouvements sociaux dans le secteur pétrolier", précisent les ministères concernés dans un communiqué de presse.

Le risque de pénurie écarté

Pour le gouvernement, cette rencontre a également été l’occasion de dévoiler plusieurs mesures "dont les effets seront progressifs". Parmi elles, la libération de stocks stratégiques, en particulier dans les régions sous tension comme les Hauts-de-France. "La France dispose de 90 jours de consommation en stocks stratégiques sur tout son territoire et les perspectives d’approvisionnement pour les semaines et mois à venir permettent d’écarter tout risque de pénurie durable", assure le gouvernement.

En parallèle, le gouvernement a décidé de lever les interdictions de circulation des transports de carburants le week-end dernier pour permettre d’approvisionner les réseaux de distribution et les cuves. "Un autre arrêté apportera, en complément, de la flexibilité sur les temps de conduite", assurent les ministères. 

Le rôle des chargeurs

Enfin, l’Etat assure avoir encouragé les opérateurs pétroliers à augmenter les importations de carburants, y compris par voie maritime, "et répondre ainsi aux demandes d’approvisionnement, comme en Hauts-de-France à partir de la Belgique ou de Rouen", indique le gouvernement.

En marge de ces mesures l’Etat encourage les donneurs d’ordres à jouer un rôle dans ce contexte. "Les chargeurs sont appelés à prioriser leur recours aux transporteurs et à faire preuve de modération dans l’application des clauses contractuelles en cas de difficultés avérées d’approvisionnement."

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format