Menu
S'identifier

Pénurie de conducteurs : les lycées américains à la rescousse

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 15.11.2021 | Dernière Mise à jour : 15.11.2021

Happy woman forklift driver smiling, looking at the camera

Ägés de 16 à 17 ans, les participants suivent pendant 180 heures des cours de théorie appliquée à la conduite de poids lourds, ainsi que 30 heures de pratique.

Crédit photo oksix - stock.adobe.com

Aux Etats-Unis, des lycées forment à la conduite de camion pour créer de nouvelles vocations. Plusieurs établissements participent à ce projet pilote. La formation de 180 heures s'adresse à des jeunes de plus de 16 ans, soit 5 ans avant la date à laquelle il est légal de passer le permis poids lourds. 

Tout a commencé dans un lycée californien. Le département scientifique et économique de la Patterson High School, inquiet de la pénurie en conducteurs de poids lourds qui menace de paralyser une partie de l’économie, a décidé de lancer un programme de formation appliquée à l’attention d’élèves volontaires. "Beaucoup des élèves qui se sont inscrits à nos cours n’avaient jamais envisagé une carrière de chauffeur de poids lourds, explique David Dein, le formateur engagé par l’école. Le secteur n’a pas une réputation extraordinaire et se heurte à de nombreuses idées reçues." Celui-ci travaille dans le secteur depuis 1988. S’il a opté pour la formation dernièrement, il n’a pas pour autant renoncé au volant, acceptant quelques livraisons le week-end ou dans ses temps libres.

Susciter les vocations

Plusieurs lycées américains participent depuis quelque temps à un projet pilote visant à susciter chez les jeunes une vocation dans les transports routiers. Ägés de 16 à 17 ans, les participants suivent pendant 180 heures des cours de théorie appliquée à la conduite de poids lourds. 30 heures de pratique au volant d’un simulateur ou d’un Peterbilt 375 complètent cette initiation. Aux Etats-Unis, le permis poids lourds ne peut être passé qu’au-delà de 21 ans.

Dangers liés au métier, mauvaise rémunération… Face à ces a priori, le cours veut apprendre aux jeunes comment accéder au permis poids lourds et se comporter face aux situations rencontrées sur la route.

100 000 postes vacants en 2028 ?

Au cœur de la crise du covid, des dizaines de milliers de conducteurs américains ont opté pour une reconversion professionnelle, alors que l’économie était paralysée par les mesures sanitaires. Une infime minorité a repris le volant depuis, malgré la hausse des salaires. L’âge moyen des routiers est aujourd’hui de 54 ans en Amérique, ce qui laisse augurer d’une pénurie encore agravée dans les années à venir. En 2015 déjà, le déficit était estimé à 48 000 conducteurs.

En 2021, les besoins sont estimés à 68 000 routiers (25 % des actifs du secteur ont atteint l’âge de la retraite) et pourraient atteindre 100 000 postes en 2028. Selon la fédération American Trucking Associations, 72,5 % des biens circulent dans le pays par la route. "Nous avons besoin de conducteurs pour lesquels le métier est un premier choix, et non une option pour une deuxième ou une troisième carrière. Nous cherchons à attirer les meilleurs talents", souligne la fédération. 

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format