Menu
S'identifier

L'OTRE mobilise ses troupes samedi 7 décembre

L'Officiel des Transporteurs | Actualité | publié le : 05.12.2019 | Dernière Mise à jour : 06.12.2019

Carte des différents blocages prévus dans l'Hexagone par l'OTRE.

Crédit photo OTRE

L’organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) prépare une journée de mobilisation, le 7 décembre, "à la demande de nos territoires" et contre le projet gouvernemental de rabotage de la ristourne gazole de 2 centimes, selon son secrétaire général, Jean-Marc Rivera. Des actions de barrages filtrants sont programmées un peu partout sur le territoire.

Les gros camions verts ne vont pas passer inaperçus ce samedi 7 décembre. Barrages filtrants et opérations escargot devraient se succéder un peu partout sur les territoires de France, pour reprendre une appellation maison. La fédération présidée par Aline Mesples entend se montrer en adéquation avec ce qu’elle a qualifié, fin 2014, de "ligne rouge", au moment de la suspension de l’écotaxe et des 4 centimes de hausse de TICPE "encaissés" par la profession en compensation de cette mesure.

La volonté du gouvernement actuel de raboter de 2 centimes par litre la ristourne gazole ne laisse pas d’inquiéter les transporteurs. L’OTRE entend se saisir de cette inquiétude collective avec cette volonté, dans le même temps, de faire passer aux pouvoirs publics le message que toute suppression à terme du gazole professionnel ne serait pas acceptable. "Ce qui est en train de s’enclencher, ce ne sont pas seulement les 2 centimes de ristourne gazole, c’est aussi un processus qui vise à faire disparaître à moyen terme le gazole professionnel, estime Jean-Marc Rivera, secrétaire général de l'OTRE.

Promouvoir l’éco-contribution

Un peu partout en France donc, des opérations de blocage (avec barrages filtrants) auront lieu comme à Tourville-la-Rivière aux sorties 21 et 23 de l’A13, en Normandie. "Il s’agit d’un axe de passage important, avec des véhicules en provenance de Paris et en direction des ports", précise Philippe Bonneau, l’un des animateurs de l’OTRE Normandie, qui dit regretter "l’absence de démarche unitaire". Seuls seront visés, en Normandie comme dans les autres régions de France, les véhicules étrangers. 

La mobilisation OTRE, en Île-de-France, ne devrait pas passée inaperçue. Pas moins d’une centaine de camions devraient converger vers Croissy-Beaubourg (77). Une opération escargot est programmée en direction de Paris avec un départ en convoi prévu à 9 h et une étape sur l’A104 à hauteur de Lesigny. "Nous diviserons le convoi au niveau de la jonction entre l’A4 et l’A104 et mettrons en place un barrage filtrant à la sortie de l’A104", indique Alexis Gibergues, président de l'OTRE Ile-de-France.

Un message clair et ciblé

En Île-de-France comme dans les autres régions, mot d’ordre a été passé de ne pas entraver la mobilité des automobilistes. "Nous souhaitons exprimer un message clair et ciblé expliquant que les mesures gouvernementales sont nuisibles pour le transport routier de marchandises français. On ne peut lui demander d’assurer, seul, le financement des infrastructures", souligne le président de l’OTRE Île-de-France.

Et après le 7 décembre ? "Le travail politique va se poursuivre et nous allons continuer de promouvoir la solution d’une éco-contribution à laquelle le gouvernement reste sourd", déclare Jean-Marc Rivera. Poursuivre les actions sur la voie publique ? En semaine ? Encore un samedi ? 
 
> Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs  2999 du 6 décembre 2019.

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format