Menu
S'identifier

Jean-Emmanuel Mongnot, XPO logistics : "Nous avons mis au point un système qui auto-apprend comment mettre à disposition les bons moyens au bon endroit"

Interview | publié le : 06.06.2019 | Dernière Mise à jour : 06.06.2019

Jean-Emmanuel Mongnot, Dg transport France de XPO Logistics.

Crédit photo

XPO Logistics Monde investit 550 M$ dans l’innovation. Le marché européen commence à tirer les bénéfices depuis le rachat de Norbert Dentressangle en 2015. Après avoir réorganisé le vrac, les dirigeants du transport ont investi le marché du "last mile". En France et en Angleterre, XPO teste un logiciel (XPO Connect) destiné à organiser les flux selon des données prédictives. Au bout : une réduction des coûts et de l’empreinte carbone. Tour d’horizon avec Jean-Emmanuel Mongnot, Dg transport France.

L’Officiel des Transporteurs : Votre groupe prépare la mise en place de XPO Connect, un logiciel déjà actif aux États-Unis et au Royaume-Uni…

Jean-Emmanuel Mongnot : Nous avons conclu un contrat avec un client [British Gypsum, Ndlr] pour l’optimisation de sa flotte et avons l’idée de nous doter d’un outil qui doit nous permettre d’appréhender la gestion des flux par une analyse prédictive. Tout le monde parle de blockchain, de big data… Pour notre part, nous avons mis au point un système intelligent, qui auto-apprend, grâce à des algorithmes, comment l’on peut mettre à disposition les bons moyens au bon endroit, au bon moment, tout cela à l’appui d’un historique des flux sur une année.

L'OT  : Comment cela ?

J.-E. M. : Il y a des temps forts dans l’année (rentrée des classes, Noël, les achats de piscines, de peinture au printemps…) qui génèrent des flux récurrents. Lorsque l’on prend en compte l’ensemble de ces éléments, on dispose d’une cartographie de ce que sont et seront les besoins de nos clients habituels, détaillants, grossistes ou même le e-commerce. De l’autre côté, il y a nos moyens roulants sur la France. L’idée consiste à se demander comment disposer d’un prédictif pour engager les bonnes ressources au bon moment, de façon à ce que nos clients soient servis le plus rapidement, au moindre coût, car moins de kilomètres à vide, en étant donc le moins polluant.

L'OT  : Et cette idée est déjà opérationnelle ?

J.-E. M. : Oui, aux États-Unis, XPO Connect, c’est son nom, est déjà une réalité. Ils ont observé que cet outil générait une diminution des coûts et de l’empreinte carbone, et offrait une adaptabilité extraordinaire sur le marché. Notre client British Gypsum, en Angleterre, nous a demandé de gérer ses flux sur ce principe. Notre idée est de proposer ce service à de gros industriels qui possèdent des flux importants. En France, nous allons engager cet outil prédictif d’analyse spécifique des flux de distribution d’un client, une première en France dans le TRM sans doute.

>  Lire la suite de l'article dans L'Officiel des transporteurs n° 2976 du 31 mai 2019.

 

XPO Logistics en France

• CA 2018 : 1,8 Md€

• Effectif : 13 000 salariés

• Parc : 3 700 véhicules

• Entreposage : 2,8 millions de m2

*Haruspiscine : art divinatoire consistant à lire dans les entrailles d’animaux.

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format