Menu
S'identifier

A. Rach Express : "Les petites entreprises ne sont pas assez soutenues"

Indicateurs | publié le : 02.09.2020 | Dernière Mise à jour : 02.09.2020

Yamina Chabab Responsable d’exploitation d’A. Rach Express (91).

Crédit photo DR

Yamina Chabab, responsable d’exploitation d’A. Rach Express, dans l'Essonne, témoigne des difficultés rencontrées pendant le confinement. Elle évoque les forces, les faiblesses d'une petite entreprise, surtout dans les périodes difficiles. Trouvant un appui auprès de l'OTRE, elle regrette en revanche de ne pas être assez épaulée par l'Etat.

"Nous réalisons, par véhicules légers, du transport express d’objets volumineux (meubles, toboggans, œuvres d’art…) ou de plis jusqu’à huit palettes. Depuis la création de l’entreprise, en 2008, nous acheminons aussi des matières dangereuses, mais nous recevons ces dernières années de moins en moins de demandes sur ce marché. Les chargeurs préfèrent passer par de plus grosses entreprises.

Nous sommes deux dans notre structure. Notre activité a subi une très importante chute d’activité pendant le confinement, à - 83 % de chiffre d’affaires par rapport à 2019. Les affaires redémarrent très lentement et nous ne pouvons pas toujours suivre les tarifs. Nous nous attachons à défendre notre TPE en essayant de nous démarquer, notamment par notre qualité de service. Les gens aiment bien consommer français.

24 heures sur 24

On a une spécificité dans le transport, puisque nous réalisons du sur-mesure, avec par exemple du transport d’œuvres d’art qui demande un bon savoir-faire, et nous répondons 24 heures sur 24. Nous pourrions suivre une grille tarifaire mais nous travaillons au dossier, au besoin bien précis. Et je pense que c’est notre force.

Le bouche-à-oreille fonctionne habituellement mais avec le Covid, c’est plus difficile, comme pour tout le monde. Nous communiquons aussi régulièrement sur Internet pour gagner en visibilité mais cette méthode ne fonctionne pas aussi bien en ce moment. Je reste malgré tout confiante. 

Un soutien avec l'OTRE

Nous étudions les domaines vers lesquels nous pourrions nous diriger ou les services que nous pourrions développer pour nos clients. Les petites entreprises ne sont pas assez soutenues. Je ne me sens pas toujours concernée par les différentes structures. Nous sommes adhérents à l’OTRE, qui nous fournit de nombreuses informations et ça nous aide beaucoup. Tout seuls, on n’avance pas."

Repères

A. Rach Express (91)

• CA : N. C.

• Effectif : 1 salarié

• Parc : 4 cartes grises

• Spécialités : transport en véhicule léger d’objets volumineux, matières dangereuses

 

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format