Un carburant 100 % colza français dédié aux flottes de camions

Article réservé aux abonnés

L’Oleo 100, le premier B100 issu de l’agriculture française, arrive sur le marché, avec l’objectif de convertir 10 % des nouvelles immatriculations de camions et bus. Une solution pour atténuer le bilan carbone d’une flotte pour un coût assez minime.
Bien décidés à défendre leur filière agro-industrielle, les agriculteurs français réunis au sein du groupe Avril ont présenté, jeudi 8 novembre, l’Oleo 100, un carburant issu à 100 % de colza produit sur les terres hexagonales. Appartenant à la catégorie B100, ce carburant a été autorisé par un arrêté datant du 29 mars 2018. « C’est notre réponse à l’écologie punitive. L’Oleo 100 permet de ne plus être stigmatisés pour tous ceux qui doivent utiliser leur véhicule », déclare Jean-Philippe Puig, gérant d’Avril. De fait, le B100 réduit d’au moins 60 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport au gazole fossile auquel il se substitue. Ceci pour une consommation et des émissions de particules fines annoncées comme quasi équivalentes à l’Euro VI (et réduites jusqu’à 80 % par rapport à un Euro III). Le constructeur Scania, dont des bus roulent depuis plusieurs années au B100 en Suède, confirme.…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Transition écologique

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15