Espagne : une nouvelle étape pour le transport international

Article réservé aux abonnés

En matière de décarbonation, le président d’ASTIC, Marcos Basante (au centre), a critiqué l’ « avalanche des normes européennes » et estimé que « la réduction de 90% des émissions d’ici 2040 voulue par l’Union européenne représentait une « ambition disproportionnée ».

Crédit photo Daniel Solano
Décarboner l’activité, faire face à la pénurie de conducteurs tout en assurant la viabilité économique des entreprises. Organisée à Bilbao les 13 et 14 juin, la 47e assemblée générale d’ASTIC (association des transporteurs espagnols qui travaillent à l’international) a montré qu’une nouvelle étape était bel et bien engagée pour les entreprises du secteur.
« Les roues du changement ». Le slogan de l’AG, tenue le 13 juin, qui a été suivie le lendemain d’un Forum des entreprises du transport, résumait bien l’état d’esprit des organisateurs. Ces deux jours ont été l’occasion de passer en revue les défis auxquels le secteur est confronté mais aussi d’analyser les solutions possibles. En matière de décarbonation, le président d’ASTIC, Marcos Basante, a critiqué l’ « avalanche des normes européennes » et estimé que « la réduction de 90% des émissions d’ici…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Transition écologique

Actualités

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15