AUTF : chargeurs et transporteurs face aux mêmes enjeux « carbone »

Article réservé aux abonnés

La soirée « Chargeurs » a été l’occasion d'annoncer le passage de relais à la présidence de l’AUTF entre Denis Choumert et Mourad Bensadik, directeur exécutif supply chain de Carrefour France. qui aura lieu début octobre.

La décarbonation du transport suppose que le binôme chargeur-transporteur se renforce. Les schémas durables à venir devront être compétitifs et rentables. Face à ces enjeux, la transition énergétique s’appuiera, au moins pour un temps, sur un mix de solutions selon les grands témoins invités à la soirée AUTF, le 26 juin à Paris.
Vue sous l’angle environnemental, « la meilleure tonne est celle que l’on ne transporte pas » a rappelé le 26 juin Yves Antoine, directeur logistique du chimiste Arkema. Cette remarque confirme que les chargeurs sont au cœur du processus de décarbonation du transport routier. Au même titre que l’optimisation des plans de transport, le déploiement de solutions neutres, ou bas carbone, suppose une approche collaborative avec les transporteurs, selon Baptiste Perrissin-Fabert. Pour le directeur général délégué de l’ADEME, c’est dans cet esprit qu’ont été bâtis et sont instruits les programmes de l’Agence tels que l’Extrême…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Actualités

Stratégie

Transition écologique

Routier

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15