Menu
S'identifier

Transport maritime : Total s'allie à Maersk pour développer des carburants neutres

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 05.02.2021 | Dernière Mise à jour : 05.02.2021

Lancé en 2020 avec le soutien de la fondation A. P. Møller, ce centre travaille dans les secteurs de l'énergie et du transport maritime.

Crédit photo Maersk

Total vient d’annoncer rejoindre le programme de recherche et de développement de solutions neutres en carbone lancées par l’armateur Maersk. Par le biais d’un partenariat, le pétrolier mettra à disposition ses experts en la matière. 

Par le biais d’un communiqué de presse diffusé le 4 février, le pétrolier Total annonce rejoindre le centre de recherches et de développement de l’armateur "Mærsk Mc-Kinney Møller Center for Zero Carbon Shipping" situé à Copenhague. Objectif : participer aux avancées technologiques et techniques qui permettront de développer des solutions neutres en carbone dédiées au transport maritime

Une vue d'ensemble des voies de décarbonisation

Lancé en 2020 avec le soutien de la fondation A. P. Møller et sous l’impulsion de Cargill, Man Energy Solutions, Mitsubishi Heavy Industries, NYK Line et Siemens Energy - qui l’ont abondé à hauteur de 400 millions de couronnes danoises -, ce centre travaille dans les secteurs de l'énergie et du transport maritime avec l'industrie, les universités et les autorités

Dans le cadre de ses travaux, le centre s’appuie sur un certain nombre de partenaires qui apportent leurs compétences pour mener à bien les projets. Il offre une vue d'ensemble des voies de décarbonisation viables, facilite le développement et la mise en œuvre de nouvelles technologies énergétiques et explore les nouveaux concepts et leurs chaînes d'approvisionnement

Se rapprocher des principaux acteurs

Grâce à ce partenariat, Total compte se rapprocher des principaux acteurs du transport maritime pour développer de nouveaux carburants alternatifs à bas carbone. Le pétrolier apportera des orientations stratégiques et des conseils techniques et "contribuera activement aux projets en mettant à disposition des experts techniques et en partageant son savoir-faire", indique Marie-Noëlle Semeria, directrice R&D de Total. 

En coulisses, cette initiative s’inscrit dans la lignée de son ambition climat visant à parvenir à la neutralité carbone à horizon 2050. "Le Centre ouvrira la voie à un transport maritime plus écologique, au bénéfice de l'ensemble du secteur ainsi que de nos propres activités d'affrètement", déclare Luc Gillet, Senior Vice President Shipping de Total Trading & Shipping. 
 

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format