Menu
S'identifier

Transpare bouscule les codes de la commission de transport

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 09.07.2019 | Dernière Mise à jour : 09.07.2019

Ali Messoudi, fondateur de Transpare, aux côtés d’une partie des équipes dans les locaux de ZeBox à Marseille.

Crédit photo NBC

Une nouvelle génération s’empare des métiers traditionnels créant de nouveaux produits et services à valeur ajoutée. Ali Messoudi, 28 ans fait partie de ces fameux digital native. Après des débuts prometteurs dans le transit, il vient de lancer Transpare. Cette plate-forme de mise en relation des importateurs et exportateurs avec les transitaires, insuffle de la transparence dans la profession. Comparaison des transit-times, des prix, avis des clients.. tout y est. L’entreprise a moins d‘un an d’existence et prépare sa toute première levée de fonds. 

Fraîchement diplômé de Kedge Business School en commerce international et logistique, Ali Messoudi se lance dans la vie active comme Area Manager Méditerranée chez CMA CGM puis rejoint Ziegler en tant que chargé du développement commercial. L’énergie qu’il dépense à convaincre les chargeurs le conduit à reconsidérer le métier de commissionnaire de transport en y ajoutant la touche digitale contemporaine sur le modèle de booking.com. 
"J’ai créé Transpare avec comme objectif de donner de la valeur en simplifiant le travail des acheteurs en transport. Nous sommes une agence de voyage pour les marchandises. Sur notre plate-forme digitale de mise en relation, le client publie gratuitement sa demande de cotation, il décrit ses besoins en quelques clics et reçoit des offres de prestataires. Après avoir sélectionné une offre, s’ouvre un espace collaboratif dédié à ce projet. Le référencement est gratuit et nous percevons 2,5 % de commission sur le coût du transport "All In"", explique Ali Messoudi qui a développé lui-même sa première version. 

"Agence de voyages pour les marchandises" 

Transport maritime, aérien, ferroviaire, en conteneur ou en roulant, groupage, reefer, dangereux… Cette première version séduit 21 transitaires français et de plus en plus de Pme, des primo exportateurs et grands groupes qui transportent 20 000 Evp par an. 
"80 % des importateurs ou exportateurs sont des équipes de moins de dix personnes. Par manque de temps et d’expertise, ils assurent une mauvaise gestion", explique Ali Messoudi.

Lors d’une démonstration live de sa plate-forme, pour une même opération, les écarts de prix vont de quelques centaines d’euros à un millier d’euros. "Les transitaires sont compétitifs sur des axes précis", justifie-t-il.

Développer un portefeuille à l'international

Une nouvelle version, plus élaborée, de Transpare a été lancée début juin. "Nous voulons développer notre portefeuille clients à l’international et compter une centaine de clients d‘ici quelques semaines", annonce-t-il.

En parallèle, Ali Messoudi a réussi le tour de force de débaucher son banquier, Romain Lessard, pour l’embarquer dans son aventure entrepreneuriale en lui cédant 25 % des parts. En parallèle, Transpare n’a cessé d’étoffer ses effectifs. L’entreprise emploie 12 personnes, de diverses nationalités pour une moyenne d’âge de 29 ans.

Créée à l’incubateur Business Nursery de Kedge, Transpare fut la première entreprise à rejoindre ZeBox, incubateur/ accélérateur de CMA CGM à Marseille. L’entreprise espère réaliser son premier million d’euro de chiffre d’affaires en 2019 et prépare une levée de fonds de un à trois millions d’euros afin d’asseoir sa présence à l’international. 

 

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format