Menu
S'identifier

Rolls-Royce va équiper le premier bateau pousseur fonctionnant au GNL

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 06.01.2020 | Dernière Mise à jour : 06.01.2020

Le bateau pousseur a été conçu pour une utilisation sur les voies navigables intérieures.

Crédit photo Rolls-Royce

Rolls Royce et le constructeur naval Robert Allan présentent le premier bateau pousseur alimenté au gaz naturel liquéfié (GNL) et destiné à la navigation intérieure

Le motoriste britannique Rolls-Royce et le concepteur de navires canadien Robert Allan ont mis au point le premier bateau pousseur au monde recourant à des moteurs fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL), et destiné aux eaux peu profondes.

Propulsé par deux moteurs à gaz naturel de 746 kW (équipés de systèmes de contrôle des émissions IMO Tier III) de Rolls-Royce, le bateau pousseur a été conçu pour une utilisation sur les voies navigables intérieures. "Il est plus rentable à utiliser et produit moins de polluants que les navires équipés de systèmes de propulsion conventionnels", soulignent les deux partenaires. 

Aménagement spécifique

Le bateau, long de 28  mètres pour 10 mètres de large, a été conçu sur la base du modèle RApide 2800-Z2 de Robert Allan, déjà utilisé sur certains navires à moteur Diesel sur la rivière Amazon. Le navire a toutefois été modifié pour  accueillir les deux moteurs et l'ensemble du système d'alimentation en GNL ainsi que les systèmes de contrôle et de sécurité.

La coque -  inchangée à l’extérieur - a aussi été remodelée intérieurement pour accueillir un réservoir de 70 mètres cubes et un nouvel aménagement intérieur plus agréable pour l’équipage.

40 à 80 % des besoins d'ici 2050 

Le GNL commence à gagner du terrain dans les milieux maritimes, permettant aux opérateurs de réduire les émissions nocives pour l'environnement et le climat. La société de certification DNV GL, qui a donné une approbation de principe pour ce navire, s'attend à ce que le gaz naturel couvre plus de 40 à 80 % de tous les besoins en énergie de propulsion des navires d'ici 2050, avec des coûts de fonctionnement inférieurs.

Rolls Royce plaide pour la mise en place d’une véritable infrastructure d'approvisionnement en GNL. Le motoriste s'apprête également à livrer des premiers moteurs à gaz à l'entreprise de transport municipale Stadtwerke Konstanz, dans le sud de l'Allemagne. Ceux-ci seront utilisés pour propulser le premier car-ferry fonctionnant GNL sur le lac de Constance.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format