Menu
S'identifier

Outre-mer : le Douce France, en première escale en Guyane, avitaille en produits frais 

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 24.03.2020 | Dernière Mise à jour : 24.03.2020

350 conteneurs ont été déchargés du Douce France, porte-conteneurs de Marfret en première escale à  Dégrad des Cannes. 

Crédit photo DR

La Guyane est elle aussi touchée par l'épidémie de Covid-19 et placée en situation de confinement. Une situation d'autant plus tendue qu'elle est isolée et fort dépendante de la métropole. Le Douce France, navire de la compagnie maritime Marfret, a fait sa première escale au port de Dégrad des Cannes le 18 mars, pour ravitailler ce département d'outre-mer en produits frais.

Entré en flotte le 20 janvier 2020, le porte-conteneurs Douce France de la compagnie Marfret a réalisé le 18 mars, en début d’après-midi, sa première escale au port de Dégrad des Cannes en Guyane. Parti du Havre il y a deux semaines, ce navire avitaille ce département d’outre-mer touché, lui aussi, par l’épidémie de Covid-19.

Une dépendance forte vis-à-vis de la métropole

Le manutentionnaire GLMP a déchargé 350 conteneurs dont plus de la moitié sont destinés à répondre aux besoins essentiels du territoire : alimentation pour la population, les animaux, produits pharmaceutiques, matériel médical. "La Guyane, comme tous les autres territoires ultra-marins, est placée en situation de confinement. La question de l’approvisionnement est cruciale dans un contexte où la dépendance vis-à-vis de la métropole est forte. Le Surinam et le Brésil ont fermé leurs frontières", a indiqué Hugues Mounier. Le chef d'agence Marfret Guyane et le commandant Gergaud se sont vu remettre par le grand port maritime de Guyane une plaque de bienvenue lors d’une cérémonie relativement restreinte en raison de l’épidémie. 

Comme en métropole, les rayons de supermarchés se sont vidés à l’annonce des mesures de confinement de la population. 

Débarquer le fret au plus vite

"Le navire va utiliser toutes les plages de travail disponibles afin de débarquer le fret au plus vite, et permettre la mise à la consommation de certains produits alimentaires et notamment le frais, qui font défaut, complète Hugues Mounier. La baisse d’activité attendue pourrait entraîner dans les prochaines semaines un phénomène de congestion au port qui ne serait pas sans impact sur le transit du fret essentiel. Des dispositions sont prises actuellement pour anticiper cette situation, et l’une d’entre elles est d’assurer une recharge maximale de conteneurs vides sur le Douce France." 

Ce navire de 2 296 Evp qui aligne 600 prises frigo a été construit pour le service Guyane, une ligne qui, ces dernières années, a prospéré à la faveur des exportations de fruits en sortie du Brésil. Il offre un tirant d’eau "Guyanamax" lui permettent de franchir sans embûche le chenal jusqu’au terminal à conteneurs de Dégrad des Cannes. Et est doté de trois grues de 60 tonnes, il peut lever des charges de 100 tonnes pour répondre aux demandes potentielles du Centre Spatial Guyanais de Kourou. 

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format