Menu
S'identifier

Michelin piste ses conteneurs avec l’internet des objets

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 01.06.2018 | Dernière Mise à jour : 01.06.2018

La solution est un service de traçabilité "clés en main" géré par expédition, intégrant les traqueurs, leur logistique et l’accès à la plateforme d’analyse.

Crédit photo Sigfox

Depuis quelques mois, Michelin traque ses conteneurs maritimes avec une solution IoT développée par Sigfox et Argon Consulting. Bibendum constate jusqu’à 10 % de réduction de stock de transit et a décidé de s’associer pour la commercialisation de cette solution.

Le groupe Michelin suit désormais les flux de ses conteneurs maritimes en temps réel en s’appuyant sur la technologie radio d’internet des objets (IoT). Le manufacturier clermontois apparaît comme la première entreprise à adopter cette solution, qui a été mise en place par Sigfox, spécialiste des services IoT, en association avec Argon Consulting, cabinet de conseil expert en supply chain.

Bibendum, qui teste la solution depuis plusieurs mois, signale que cette technologie a été mise en application sur certains de ses flux intercontinentaux stratégiques. "Michelin a décidé de développer cette solution dans l’intérêt de ses clients et pour améliorer sa chaîne d’approvisionnement internationale. Les pilotes que nous avons réalisés et leur analyse nous ont confirmé les gains réalisables, allant jusqu’à 10 % de réduction de stock de transit, une heure estimée d’arrivée (ETA) 40 % plus précise et 4 fois moins de ruptures de stock dues à des causes exceptionnelles comme les conditions climatiques et météorologiques, tout cela grâce à la gestion en temps réel des stocks", explique Pascal Zammit, Senior Vice-président de la supply chain chez Michelin.

Michelin s’associe au développement commercial

Gros avantage, la solution est fournie indépendamment de la société de transport maritime et ne nécessite pas de conteneurs spéciaux. De plus, elle permet d'éviter les contraintes des solutions existantes : coûts élevés, faible durée de vie des batteries, et difficulté d’émettre un signal depuis l’intérieur des conteneurs.

Le manufacturier a été tellement séduit qu’il a décidé de s’associer à son développement commercial. "Nous avons été convaincus par la solution, pas seulement pour la déployer pour Michelin, mais aussi pour proposer ces services à d’autres entreprises, en collaboration avec Sigfox et Argon Consulting", signale Pascal Zammit.

Fréquence radio

La solution est un service de traçabilité "clés en main" géré par expédition, intégrant les traqueurs, leur logistique et l’accès à la plateforme d’analyse. Elle est évolutive et peut être utilisée pour suivre un nombre élevé de containers. De plus, les entreprises peuvent suivre leurs expéditions "partout dans le monde" puisque le dispositif est censé reconnaître et s’adapter automatiquement aux standards locaux de fréquence radio (sur laquelle reposent les communications longue portée bas débit de l’IoT).

D’autres fonctionnalités sont en cours de développement comme le suivi de la température dans les conteneurs, la détection des manipulations et de l’ouverture des conteneurs ou encore de geofencing. Les trois partenaires présenteront leur solution lors des rencontres internationales de la Supply Chain le 7 juin prochain à Paris.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format