Menu
S'identifier

Maersk Line lance une ligne de transport maritime entre Fos et le Canada

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 11.06.2018 | Dernière Mise à jour : 11.06.2018

Pour l’exercice 2018, l’armateur prévoit une augmentation de 7 % du trafic maritime conteneurisé depuis et vers le Canada.

Crédit photo Maersk

Maersk Line a annoncé le lancement d’une nouvelle ligne reliant Fos-sur-Mer à Montréal, baptisée "Med/Montreal Express". Avec un temps de transit de 13 jours, cette liaison se positionne comme un  service "porte-à-porte".

Le 2 juillet 2018, Maersk Line démarrera un service direct desservant le Canada depuis Fos-sur-Mer. "Nous sommes heureux d’être de nouveau présents à Marseille-Fos avec un service et des navires en propre", affirme Claus Ellemann-Jensen, président directeur général de Maersk Line France, dans un communiqué de presse. Cette ligne proposera la rotation suivante : Salerno, La Spezia, Fos-sur-Mer, Algésiras, Montréal, Halifax et Valence.

Une offre "porte-à-porte"

Les connexions via Algésiras et Valence – terminaux détenus par APM Terminals – permettront aux autres ports méditerranéens et aux marchés du Moyen-Orient, de l’Asie et de l’Afrique, de se connecter également à cette desserte.

Assurée par 5 navires avec un temps de transit de 13 jours, cette liaison se positionne comme une offre "porte-à-porte" et "un produit multimodal sur mesure, du préacheminement au transport maritime, en passant par la préparation alimentaire des conteneurs si les clients le requièrent", observe Franck Narbonne, directeur de APM Terminals Inland Services Europe.

Un marché porteur

Pour l’exercice 2018, l’armateur prévoit une augmentation de 7 % du trafic maritime conteneurisé depuis et vers le Canada. En 2016, l’Europe a représenté 9,6 % des marchandises échangées avec le Canada. À l’inverse, le Canada a constitué 2 % des importations de l’UE. Le choix de relier ce service au port de Montréal ne doit rien au hasard. En effet, "49 % des marchandises qui y sont déchargées sont destinées au Québec, et 29 % à l’Ontario", rappelle Sylvie Vachon, présidente du port de Montréal.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format