Menu
S'identifier

L'armateur CMA CGM propose le biométhane et investit dans sa production

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 19.04.2021 | Dernière Mise à jour : 20.04.2021

Cette solution biométhane combinée avec la technologie dual fuel de moteur au gaz développée par CMA CGM permettrait de réduire de 67 % les GES, CO2 compris, ou 88 % à échelle du navire.

Crédit photo CMA CGM

Les clients de CMA CGM pourront, à compter du mois de mai, choisir le biométhane pour le transport de leurs marchandises. Ce gaz vert est notamment produit à partir de déchets d’origine organique et végétale issus d’exploitations agricoles européennes. L’armateur soutient la filière en investissant dans les unités de production et en étudiant le process de liquéfaction du biométhane, en vue de l'utiliser comme carburant marin. 

Après avoir proposé le bioGNL, CMA CGM propose aujourd’hui à ses clients de choisir le biométhane pour le transport de leurs marchandises, un gaz vert produit, entre autres, à partir de déchets d’origine organique et végétale issus d’exploitations agricoles européennes valorisés au sein d’unités de méthanisation. L’armateur souhaite soutenir la filière en investissant dans les unités de production et en étudiant le process de liquéfaction du biométhane, dans le but d'une utilisation en tant que carburant marin. L'offre, soit le choix d’utiliser du biométhane, est disponible à compter de mai avec Act with CMA CGM +, gamme de services destinée à permettre au client d’analyser, réduire et compenser son impact environnemental.

Soutenir la production 

Pour l’instant il s’agit de soutenir la production de 12 000 tonnes de biométhane, soit l’équivalent de deux navires de 1 400 EVP propulsés au gaz naturel liquéfié sur un service intra-européen pendant un an.

Cette solution biométhane combinée avec la technologie dual fuel de moteur au gaz développée par CMA CGM permettrait de réduire de 67 % les GES (émissions de gaz à effets de serre), CO2 compris, ou 88 % à échelle du navire (tank to wake).

"Un ensemble de solutions complémentaires"

CMA CGM souhaite "franchir une nouvelle étape sur sa trajectoire de neutralité carbone". C’est ce qu’a annoncé Rodolphe Saadé, Pdg du groupe, devant le Global compact des Nations Unies, à l’occasion du premier échange préparatoire à la COP 26. L’armateur souhaite en effet accélérer son action dans la transition énergétique vers la neutralité carbone fixée pour 2050. Selon le groupe, il a déjà réduit ses émissions de CO2 de 4 % en 2020 et de 6 % en 2019. Depuis 2008, ces réductions représentent 49 % par conteneur transporté et par kilomètre. "Nous savons que la route est encore longue pour tenir les engagements de l’Accord de Paris. Atteindre ces objectifs ne repose pas sur une seule solution mais sur un ensemble d’initiatives et de nouvelles technologies complémentaires les unes des autres", constate le Pdg.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format