Menu
S'identifier

La vague d’intempérie frappe de plein fouet les transporteurs italiens

Maritime | publié le : 28.11.2019 | Dernière Mise à jour : 28.11.2019

Selon des estimations provisoires dressées par le président de l’autorité portuaire de Gênes, Paolo Signorini, 40 % des opérations journalières de manutention n’ont pas pu être effectuées en raison des intempéries.

Crédit photo Adobe Stock

Après l'effondrement du pont Morandi en août 2018, les blocages dans le port de Gênes voici un an, la région de la Ligurie, en Italie, est décidément mise à rude épreuve. Cette fois ce sont les intempéries qui sévissent et immobilisent les axes et donc les transporteurs. Les répercussions sont notamment importantes dans les ports de Gênes et de Savone, pour lesquels les dégâts de chiffrent déjà 1,5 million d'euros.

La vague d’intempéries, qui frappe l’Italie depuis plus d’une semaine, a provoqué des dégâts importants pour les autorités portuaires de Gênes et Savone, ainsi qu'en rebond, pour toute la filière des transports. Pour l’heure, le bilan provisoire des pertes brossé par les responsables de ces deux ports et des transports s’élève à 1,5 million d'euros (M€).

En quelques heures à peine, la région de la Ligurie, qui accueille 40 % du trafic national, a été bloquée par des bouchons gigantesques. Les opérations de chargement et déchargement des marchandises, et notamment des conteneurs, ont subi des retards importants. Selon des estimations provisoires dressées par le président de l’autorité portuaire de Gênes, Paolo Signorini, 40 % des opérations journalières de manutention n’ont pas pu être effectuées. Ce pourcentage correspond à un volume de quelque 3 500 conteneurs par jour. Toujours selon les chiffres établis par le port, le coût du déplacement d’un conteneur est estimé à 200 €, d’où un volume de pertes journalières de 700 000 €  affirme la direction des ports de Gênes et Savone.

Les transporteurs particulièrement touchés

La situation est encore plus dramatique au niveau des transporteurs frappés de plein fouet par les répercussions du mauvais temps au niveau des déplacements des poids lourds. "Nous n’allons pas pouvoir tenir le coup longtemps, car nous devons affronter une augmentation des coûts qui pénalisent toutes les entreprises de transporteurs et en rebond la clientèle", déclare Giuseppe Tagnochetti, secrétaire régional de TrasportoUnito, l’association des transporteurs.

Selon les calculs de cette confédération, la densité de la circulation et les difficultés liées à la fermeture de certains tronçons d’autoroutes, obligent les chauffeurs à changer de parcours. À titre d’exemple, l’écroulement d’une portion de viaduc autoroutier le 24 novembre dans la région de Turin, en raison semble-t-il, de la vague d’intempéries qui a  provoqué des éboulements de terrain, a d’abord débouché sur la fermeture d’une partie de l’autoroute puis sur celle, d’une des deux voies, d’où un ralentissement important de la circulation en direction de Savone. "Toute cette situation veut dire plus d’essence et des péages plus chers, à cela s’ajoutent les files d’attente devant le port avec le risque de devoir attendre le lendemain pour charger et décharger", affirme Giuseppe Tagnochetti.

Des surcoûts estimés à quelque 750 000 € par jour

Pour l’association, les surcoûts sont déjà estimés à quelque 150 € par jour, soit l’équivalent de 750 000 € par jour compte tenu du fait que 50 000 poids lourds transitent chaque jour dans les ports de Gênes et Savone.

Les transporteurs sont également soucieux après la publication de deux rapports indiquant l’état désastreux des infrastructures italiennes. Un premier document affirme qu’une vingtaine de viaducs situés sur les autoroutes reliant la Ligure au Piémont sont, à terme, à risque d’effondrement. Et, plus globalement, une étude commissionnée par le gouvernement révèle que 1 425 viaducs sont laissés à l’abandon, aucun gérant n’ayant été chargé de l’entretien de ces infrastructures. 

Auteur

  • Ariel F Dumont

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format