Menu
S'identifier

La sécurité des opérations préoccupe les pilotes maritimes européens

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 15.05.2018 | Dernière Mise à jour : 15.05.2018

Ces professionnels particulièrement aguerris sont simplement équipés de gilet de sauvetage et d’un AIS pour grimper et descendre de l’échelle des navires qu’ils servent quotidiennement.

Crédit photo DR

Plus d'une centaine de pilotes maritimes se sont réunis pour promouvoir l'importance de l'amélioration de la sécurité dans leur profession. Un rassemblement qui s'inscrit dans un contexte de disparition tragique d'un de leurs collègues.

Quelque 150 pilotes maritimes européens se sont affrontés à Marseille lors de la 54e édition du traditionnel tournoi annuel de football, du 11 au 13 mai. Une occasion pour la profession de se réunir pour une session de travail.

Dépendants des conditions météo

"Nous avons surtout travaillé sur la sécurité après la disparition, cet hiver, de l’un des nôtres durant une opération. Un événement rare qui démontre à quel point nous sommes dépendants des conditions météo. Nous avons émis des suggestions pour améliorer la sécurité lors de l’embarquement et du débarquement des navires", a expliqué Thomas Charrier, pilote maritime de Marseille-Fos et membre de l’European Maritime Pilot Association. Il a rappelé que la réglementation internationale en la matière est régie à Londres par l’Organisation Maritime Internationale (OMI).

Des professionnels aguerris

Le 28 février 2018, le pilote portugais Barra Miguel Conceição a perdu la vie en chutant dans la mer alors qu’il débarquait du porte-conteneurs Singapore Express. Il était 1 h 30 lorsque le navire de 4 483 Evp a appareillé de Lisbonne pour faire route vers Tanger Med. L’intervention nocturne du pilote a été rendue difficile par les vagues très hautes en Baie de Casais cette nuit-là.

"A Marseille-Fos, les pilotes servent les navires quelles que soient les conditions météorologiques. Dans des cas vraiment exceptionnels, il arrive que nous suivions le navire avec la pilotine", précise le pilote. Ces professionnels particulièrement aguerris sont simplement équipés de gilet de sauvetage et d’un AIS pour grimper et descendre de l’échelle des navires qu’ils servent quotidiennement.

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format