Menu
S'identifier

Une enquête pour lutter contre les inégalités femmes-hommes dans la filière maritime

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 08.03.2021 | Dernière Mise à jour : 08.03.2021

Véritable outil de travail, ces fiches réalisées en collaboration avec deux sociétés membres, le bureau d’étude Odyssée développement et l’agence de communication Ilago, ont été envoyées aux 430 entités membres du CMF. 

Crédit photo Cluster maritime français

Le Cluster maritime français mène l'enquête en cette Journée internationale des droits des femmes et à l'occasion de la mesure d'index d'égalité professionnelle, rendue obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés depuis le 1er mars. Elle doit rendre compte de la situation actuelle dans la filière maritime en matière d'égalité Femmes-Hommes, et des initiatives menées pour lutter contre les inégalités. Filière dans laquelle le taux de féminisation est très faible, soit 19,3 %, contre 48 % de moyenne.

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes en ce lundi 8 mars, et de la mesure gouvernementale d’index de l’égalité professionnelle, le Cluster maritime français (CMF) reconduit, pour la troisième fois, son enquête "Cap sur l’égalité" auprès des entreprises du secteur maritime pour réduire les inégalités, ancrées, entre les hommes et les femmes.

Elaborée avec le bureau d’études Odyssée Développement, elle recueille des informations statistiques sur la place des femmes dans l’entreprise (recrutement, formation, rémunération) et recense les initiatives qui ont été menées afin d’améliorer les conditions de travail, les évolutions de carrière, la conciliation vie professionnelle et privée. Ceci pour rendre compte de la situation actuelle et aussi pour partager les bonnes pratiques qui ont été menées. Les mesures ainsi effectuées ces dernières années ont permis de constater que le taux de féminisation de la filière demeure très faible, soit 19,3 % contre 48 % de moyenne.

Pour une action collective et coordonnée

"Depuis le 1er mars, il est obligatoire pour toutes les entreprises de plus de 50 salariés de publier l’index de l’égalité professionnelle, rappelle Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du CMF. Dans cet esprit, nous souhaitons contribuer activement à une prise de conscience encore plus forte de la part des entreprises du maritime pour lutter contre les stéréotypes, et renforcer l’égalité Femmes-Hommes grâce à des initiatives concrètes. Avec les partenaires de l’Observatoire "Cap sur l’égalité" que nous remercions vivement, nous avons souhaité partager ces initiatives, pour que le recrutement des femmes augmente et que les enjeux de réduire les inégalités entre les femmes et les hommes en entreprise, devienne une action collective et coordonnée dans le secteur du maritime". 

Idées reçues, superstitions, stéréotypes jalonnent l’histoire du secteur et freinent, selon le CMF, l’accès des femmes aux métiers de la mer et leur évolution à des postes à responsabilités. Depuis 2013 l’organisme est décidé à faire évoluer les mentalités et a, pour ce faire, créé un groupe, "Synergie", dédié à l’égalité professionnelle Femmes-Hommes dont la mission est de mettre en place des actions pour lutter contre ces inégalités. De ce travail est né en 2015 un observatoire nommé Cap sur l’égalité pour évaluer le nombre de femmes, analyser les pratiques en matière de mixité et d’égalité professionnelle au sein de la filière maritime. 

8 fiches de bonnes pratiques

De ces enquêtes sont déjà nées plusieurs initiatives comme des événements nationaux comme les "Elles de l’Océan", des journées d’échanges dans les entreprises, les écoles, avec les parlementaires, pour promouvoir ces bonnes pratiques.

Et la création de huit fiches de bonnes pratiques en faveur de l’égalité femmes - hommes, à partir des pratiques mises en place par les entreprises et administrations, partenaires de l’Observatoire, sur les thématiques suivantes : rémunération, recrutement, promotion, gestion de carrière, formation, conciliation vie privée/vie professionnelle, conditions de travail, communication.

Sensibiliser les dirigeants et leurs équipes

Véritable outil de travail, ces fiches réalisées en collaboration avec deux sociétés membres, le bureau d’étude Odyssée développement et l’agence de communication Ilago, ont été envoyées aux 430 entités membres du CMF. Elles ont pour objectif de sensibiliser les dirigeants et leurs équipes à ces enjeux et les inciter à mettre en place ces pratiques dans leurs entreprises. 

"Toutes les entreprises maritimes, quels que soient leur taille, leur activité, adhérentes ou non au CMF, sont invitées à prendre quelques minutes pour répondre à ce questionnaire, explique Marie-Noëlle Tiné-Dyèvre, directrice adjointe du CMF en charge de cet observatoire, et présidente de WISTA France, réseau international de femmes occupant des postes à responsabilités dans le monde maritime. C’est une véritable démarche collective que nous souhaitons impulser dans l’échange et le partage de bonnes pratiques qui sont bénéfiques pour tous et toutes, salarié(e)s comme entreprises."

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format