Menu
S'identifier

Corse : des compensations pour les transporteurs qui répartiront le trafic

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 11.07.2017

En juillet et août, les transporteurs acceptant de modifier leurs schémas logistiques bénéficient d’une enveloppe financière pour les frais supplémentaires de post-acheminement. La seule condition étant que le taux de remplissage des navires atteigne 90 %.

Crédit photo N.B.C.

L’Office des Transports de la Corse, en partenariat avec les transporteurs routiers et les compagnies maritimes délégataires, a mis en place un système de compensation financière destiné à mieux répartir les remorques sur l’ensemble de la flotte déployée dans le cadre de la délégation de service public en juillet et août.

Depuis le début de l’année, le trafic fret entre le continent et les ports corses a littéralement décollé. Sur le cumul à fin  juin 2017, le trafic roulier entre Marseille et l’île de Beauté affiche une croissance de 13 % avec 1 715 400 mètres linéaires transportés. Sur le semestre, Corsica Linea et la Méridionale voient leur trafic progresser de 18 et 9 % respectivement.

Des pics de trafics

"Sur les quais, l’activité est particulièrement chargée les mercredis et vendredis", souligne Pierre-Antoine Villanova, directeur général de Corsica Linea. Face à ces pics de trafics, l’Office des Transports de la Corse, en partenariat avec les transporteurs routiers et les compagnies maritimes délégataires, a mis en place début juillet un système de compensation financière destiné à mieux répartir les remorques sur l’ensemble de la flotte déployée sur la délégation de service public.

En juillet et août, les transporteurs acceptant de modifier leurs schémas logistiques bénéficient d’une enveloppe financière pour les frais supplémentaires de post-acheminement. La seule condition étant que le taux de remplissage des navires atteigne 90 %.

Une desserte déséquilibrée

La desserte, aujourd’hui, est déséquilibrée avec des navires saturés sur Bastia et Ajaccio tandis que des capacités sont disponibles sur Propriano et L'Île Rousse. Les transporteurs acceptant de charger sur Propriano, au lieu d’Ajaccio, bénéficient d’une compensation financière de 450 € pour parcourir les 70 km qui séparent les deux villes. Même incitation pour les routiers volontaires, afin de gagner Bastia depuis le port de l'Île Rousse.

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format