Menu
S'identifier

CMA CGM reprend deux terminaux sur la côte Est des Etats-Unis

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 08.12.2022 | Dernière Mise à jour : 08.12.2022

Actionnaire de 52 terminaux portuaires dans 28 pays, le groupe CMA CGM semble avoir jeté son dévolu sur l'Amérique du Nord.

Crédit photo CMA CGM

Le groupe CMA CGM vient d’annoncer l’acquisition de deux terminaux dans le Port de New York-New Jersey. A eux deux, ils affichent une capacité de 2 millions d’EVP par an et étoffent le nombre de terminaux détenus par le groupe aux Etats-Unis.

CMA CGM a finalisé l’acquisition de deux terminaux dans le Port de New York-New Jersey actuellement détenu par par Global Container Terminals Inc (GCT). Affichant une capacité globale de 2 millions d’EVP par an, ces deux terminaux sont appelés à jouer un rôle stratégique pour le groupe marseillais. 

En effet, "le port de New York-New Jersey est une zone qui dessert les chaînes d’approvisionnement du nord-est des États-Unis, et constitue notre principale porte d’entrée sur la côte Est des États-Unis et le golfe du Mexique", précise CMA CGM dans un communiqué de presse.

Une augmentation des capacités

Une fois l’opération bouclée, CMA CGM exploitera les deux installations comme des terminaux multi-utilisateurs sous la conduite de l’équipe dirigeante actuelle. "Des investissements seront réalisés dans les infrastructures pour atteindre à la fois les objectifs environnementaux, sociaux et de gouvernance de CMA CGM et ceux des communautés locales", assure l’armateur.

En parallèle, le développement des lignes maritimes sur ces terminaux passera par l’augmentation de ses capacités puisque le groupe compte consacrer "des investissements significatifs" pour augmenter de 80 % leur capacité globale au cours des années à venir.

Une présence renforcée

Actionnaire de 52 terminaux portuaires dans 28 pays, à travers CMA Terminals et sa coentreprise Terminal Link, le groupe CMA CGM semble avoir jeté son dévolu sur l'Amérique du Nord. En effet, le groupe y a acquis le terminal Fenix Marine Services dans le port de Los Angeles en janvier 2022, puis l’activité Commerce & Lifecycle Services (CLS) d’Ingram Micro, spécialisée dans la logistique contractuelle pour le e-commerce et la gestion des commandes omnicanales en avril 2022.

D’un point de vue opérationnel, son offre nord-américaine porte sur 24 lignes maritimes, une flotte de 9 navires battant pavillon américain exploités par les lignes APL et un portefeuille de 5 terminaux composé de FMS (100 %) et PMS (10 %) dans la région de Los Angeles, Dutch Harbor (100 %) en Alaska, Bayport (26 %) à Houston et SFCT (26 %) à Miami,

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format