Éolien flottant : Elicio et BayWa r.e. remportent l'appel d'offres du parc de Bretagne Sud

Article réservé aux abonnés

Support vessel and crew transfer vessel working on offshore wind farm

Ce projet de 250 mégawatts (MW), prévu pour être mis en service en 2031 à 19 km à l'ouest de Belle-Île-en-Mer et 33 km de Quiberon, permettra de couvrir les besoins en électricité d’environ 450.000 habitants. Le parc comprendra un maximum de 13 éoliennes sur 45 km2.

Crédit photo David Maddock - stock.adobe.com
La France a annoncé le 15 mai l'attribution de son premier parc éolien en mer flottant  dans le sud de la Bretagne à un consortium belgo-allemand. Ce projet de 250 mégawatts (MW), prévu pour être mis en service en 2031 à 19 km à l'ouest de Belle-Île-en-Mer et 33 km de Quiberon, comprendra jusqu'à 13 éoliennes sur 45 km2.  
Pennavel, société créée par le belge Elicio et l'allemand BayWa r.e, est lauréate de l’appel d’offres du projet lancé en mai 2021 par l'État, au terme d'un débat public tenu fin 2020. "Il s’agit du premier parc éolien flottant commercial au monde à se voir attribuer un tarif d’achat", s'est empressé de signaler le ministère de l'Économie.

D'après Bercy, les offres ont été évaluées sur des critères comme le recyclage des éoliennes, la contribution à un fonds de protection de la biodiversité (au moins 20 M€ promis…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Énergie

Transition Ecologiques

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15