Air France recrute des retraités de l'armée de l'air

Le lieutenant-colonel Arnaud Amberg © Paul Williams

Si, en fin de carrière militaire, la majeure partie des pilotes de la Patrouille de France restent dans leur unité au sein de l'armée de l'air, 13 % d'entre eux se reconvertissent chaque année dans l'aviation civile. Un accord existe entre Air France et l'armée de l'air permettant aux anciens pilotes de chasse de passer une qualification dans l'aviation civile qui s'ajoute au brevet obtenu à l'école de l'air de Salon-de-Provence à l'issue de leur apprentissage. Des évaluations sont réalisées tout au long de leur carrière leur permettant ainsi de devenir commandant de bord ou copilote. Les pilotes retraités voulant rester proches de leur métier peuvent utiliser leurs temps de reconversion pour obtenir des diplômes nécessaires pour devenir formateurs en école de l'air.

À l'occasion du meeting aérien RIAT (Royal international air Tattoo), qui c'est tenu à la base aérienne anglaise de Fairford le 11 juillet dernier, le lieutenant-colonel Arnaud Amberg, ancien leader de la Patrouille de France, a estimé que "les pilotes qui rejoignent l'aviation civile ou qui souhaitent devenir formateurs dans nos écoles veulent transmettre leur savoir aux nouvelles recrues".
 

Transport aérien

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15