Pont effondré à Baltimore : les recherches actives pour les six disparus sont suspendues

US-TRANSPORT-ACCIDENT-ECONOMY

"La phase active de recherches" est suspendue, a annoncé Shannon Gilreath, le vice-amiral des gardes-côtes, faute d'espoir dorénavant de retrouver des survivants et face aux conditions difficiles.

Crédit photo Jim Watson/AFP
Les autorités de Baltimore sur la côte est des États-Unis se préparent le 27 mars à une opération de récupération des corps des six personnes présumées mortes après l'effondrement spectaculaire du pont autoroutier Francis Scott Key, percuté par le porte-conteneur Dali.

"La phase active de recherches" est suspendue, a annoncé Shannon Gilreath, le vice-amiral des gardes-côtes, faute d'espoir dorénavant de retrouver des survivants et face aux conditions difficiles. 

Les autorités avaient jusque-là déployé de nombreux moyens par air, sur terre, en mer et même sous l'eau, pour retrouver les six personnes faisant partie d'une équipe d'ouvriers des travaux publics réparant des nids-de-poule sur le pont autoroutier Francis Scott Key lors de son effondrement le 26 mars dans le Patapsco vers 01 h 30 (05 h 30 GMT).

Le 26 mars au soir, les secours ont ainsi suspendu les recherches de survivants, après 16 heures de quête dans des eaux glaciales qui avaient permis de retrouver deux rescapés dont l'un grièvement blessé.

Phase de récupération des corps

"Nous passons simplement à une nouvelle phase" des secours, a ajouté Shannon Gilreath. Des plongeurs étaient sur place dès les premières heures le 27 mars.

Selon l'organisation caritative Casa spécialise dans l'aide aux immigrés, l'un des disparus, Miguel Luna, est père de trois enfants. Originaire du Salvador, il est parti travailler le 25 mars en fin de journée et n'est pas revenu.

Deux des autres disparus étaient originaires du Guatemala, selon les autorités de ce pays. Des ressortissants du Mexique et du Honduras figurent également parmi eux, selon le site local d'information The Baltimore Banner.

Une collision accidentelle

Le bilan de ce "terrible accident", selon les mots du président Joe Biden, aurait été pire si le navire, qui a subi une "perte momentanée de propulsion", n'avait réussi à lancer un appel de détresse. Cette alerte a permis aux autorités de couper une partie du trafic routier. L'enquête préliminaire montre qu'il s'agit d'un accident, selon les autorités.

Des images impressionnantes de vidéosurveillance montrent le porte-conteneurs Dali, dévier de son cap et heurter une pile de ce pont inauguré en 1977, faisant s'écrouler plusieurs arches dans le port. Dans ces vidéos, on aperçoit des lumières de véhicules de maintenance sur le pont, avant qu'il ne se déforme et ne tombe en morceaux.

L'équipage, indemne, a rapidement tenté de ralentir sa course en jetant l'ancre, sans réussir à éviter la collision.

Le Dali est un porte-conteneurs récent, long de 300 mètres pour 48 mètres de largeur, battant pavillon singapourien, et qui appareillait vers le Sri Lanka. Il était exploité par la société maritime Synergy Group et affrété par le géant danois du transport maritime Maersk.

Le transport maritime suspendu "jusqu'à nouvel ordre"

Joe Biden s'est engagé à ce que le pont, qui porte le nom du poète auteur des paroles de l'hymne national américain, soit reconstruit, en admettant que cela prendrait du temps. Voulant devancer les assureurs, le président a dit vouloir "que l'État fédéral paie la totalité du coût de la reconstruction".

Car l'enjeu est économique : ce pont à quatre voies, long de 2,6 km, est situé sur un axe nord-sud crucial pour l'économie de la côte est des États-Unis.

>>> Lire aussi : Effondrement du pont de Baltimore : quelles conséquences pour la navigation ?

Et avec un accès au port obstrué par les débris du pont, le transport maritime y est "suspendu jusqu'à nouvel ordre", ont fait savoir les autorités. Le port de Baltimore est le neuvième du pays en matière d'activité et génère plus de 15.000 emplois.

Le ministre des Transports Pete Buttigieg a alerté sur un "impact majeur et prolongé sur les chaînes d'approvisionnement".

 

La rédaction (avec Aziz El Massassi de l'AFP)

Transport maritime

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15