Les petits États insulaires s'organisent face à une décennie qui s'annonce critique

Article réservé aux abonnés

Port d'Antigua

Journée historique pour le port de croisière d'Antigua avec sept navires à quai reçus simultanément le 8 octobre 2022.  

En matière de réchauffement climatique, les clivages Nord/Sud sont de plus en plus prégnants entre des économies développées qui émettent toujours plus et des petits états insulaires qui paient le prix fort en catastrophes. Les 39 petits États insulaires se réunissent cette semaine à Antigua-et-Barbuda. À l'OMI, ces derniers plaident pour une taxe internationale dont une partie des fonds viendrait compenser leurs préjudices.
En matière de réchauffement climatique, les clivages Nord/Sud sont de plus en plus prégnants entre des économies développées qui émettent toujours plus et des petits états insulaires qui paient le prix fort le chaos semé par les premiers en catastrophes XXL : pluies torrentielles, chaleur extrême, incendies ravageurs, élévation du niveau de la mer ouragans et typhons dévastateurs...

Pour se préparer aux dix prochaines années, qualifiées de « critiques » dans un document qui devrait être adopté à l'issue…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Règlementation

Shipping

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15